Fanspot
ENSI Poitiers

BD Cursus fin du monde Robin Cousin (2020)
Cursus fin du monde met en scène des étudiants avides de savoirs dont les aventures se déroulent sur le campus de l'Université de Poitiers.
ENSIP - L’école nationale supérieure d'ingénieurs de Poitiers (Crédit photo : Fantrippers)
ENSIP - L’école nationale supérieure d'ingénieurs de Poitiers (Crédit photo : Fantrippers

« – Toutes les espèces finissent par dispa­raître mais soit elles évoluent, soit elles sont déci­mées. Donc Ludo est déguisé en humain du futur, adapté au dérè­gle­ment clima­tique et à la pollu­tion. Et Mimi en cafard, une des rares espèces qui survi­vront au prochain cata­clysme.

– T’as vrai­ment décidé de péter l’am­biance ?!

– T’avais qu’à choi­sir un autre thème de soirée.

– Le thème, c’est Apoca­lypse, pas Dépres­sion ! »

In Cursus fin du monde (Robin Cousin)

De novembre 2018 à février 2019, l’auteur de bande dessinée Robin Cousin était présent en tant que résident à l’Université de Poitiers. De ses quatre mois dans la cité pictavienne, il en a réalisé un premier album Des milliards de miroirs.

Passionné par les nouvelles technologies et les sciences, l’artiste avait auparavant publié une bande dessinée dans cette veine, à savoir Le profil de Jean Melville, éditée par la structure poitevine Flblb.

Lors de son séjour à l’université, il a poursuivi dans cette thématique en rencontrant des professeurs et autres maîtres de conférence en science mais aussi en philosophie. Sans être spécialiste de ces sujets, il a pu approfondir ses questionnements tel Candide. Avec l’écriture et la réalisation des planches de Des milliards de miroirs, il a aussi animé des ateliers avec des élèves du Lycée du Bois d’Amour mais également avec des étudiants. Ces moments de création lui ont aussi permis d’imaginer une nouvelle histoire, Cursus fin du monde.

L’intrigue de cette bande dessinée se déroule entièrement sur le campus de l’université de Poitiers. Sur la couverture, ils grimpent sur la structure de l’ENSI Poitiers (Ecole nationale supérieure d’ingénieurs). On les retrouve non loin de cet établissement, à la Maison des étudiants mais également dans leurs chambres universitaires ou dans des soirées étudiantes de la ville. À travers ces jeunes adultes, Robin Cousin aborde de nombreux sujets très actuels comme l’écologie, la collapsologie, le capitalisme, la responsabilité de l’homme sur la nature, le progrès technologique, les expérimentations et l’activisme radical.

Les personnages principaux n’hésitent pas à interpeller leurs professeurs, amenant à des débats passionnés et passionnants. Et si les questionnements sont profonds, les réponses aussi.

150

L’ENSI Poitiers accueille 150 élèves ingénieurs par promotion

Cursus fin du monde de Robin Cousin (Flblb)
Cursus fin du monde de Robin Cousin (Flblb)

ENSI Poitiers - École Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Poitiers

L’ENSIP (École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers) se situe au coeur du campus de la cité pictavienne.

L’ENSIP fut créée en 1984 à Poitiers. Depuis 2017, elle délivre deux diplômes en ingénierie (Génie de l’eau et nuisances & Energie), ainsi que deux masters (Qualité et traitement de l&rs... En savoir plus sur ENSI Poitiers - École Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Poitiers

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Cursus fin du monde de Robin Cousin (Flblb)

Cursus fin du monde

« Les sciences peuvent-elles encore sauver le monde ? » Robin Cousin a posé cette question à des chercheuses et des chercheurs, lors d’une résidence à l’Université de Poitiers, en 2019. Leurs réponses lui ont révélé l’apport des sciences humaines dans la recherche scientifique, ainsi que l’importance du financement. Un plaidoyer en faveur d’une recherche libre.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Cursus fin du monde sur notre carte


Par Damien Canteau

mardi 8 mars 2022

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires