Article
New York : Top 7 des lieux de tournage de Vinyl

Musique Série

Vinyl aime le son de New York

Dans Vinyl, il n’y a pas que la musique qui fait sa loi, mais aussi les rues de New York. On en ressent toutes les vibrations, un peu comme en parcourant les pages du guide New York des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans.

American Century Records

Les bureaux d’American Century Records ont réellement occupé ce superbe immeuble Art-déco érigé en 1930. C’est ici que le label a fait éclore de nombreuses stars et il fut un temps où la musique de la jeunesse américaine était surnommée la « Brill Building Pop ». Aujourd’hui encore, plusieurs maisons musicales ont leurs locaux ici.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

Hoyt-Schermerhorn station

Pour rejoindre les bureaux d’America Century Records, Jamie Vine (Juno Temple) emprunte cette station de métro, dans laquelle Martin Scorsese a tourné le clip Bad, de Michael Jackson. Elle y échange son sac avec celui, identique, d’un dealer.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

Max’s Kansas City

Entre 1965 et 1981, cette discothèque était un lieu incontournable pour les artistes aussi bien que pour les politiciens. Deux tentatives de le relancer, Max II et Max III, n’ont pas pris. Mais l’idée du Max survit toujours, sur internet et de façon décentralisée dans la ville, sous la forme d’événements et d’une fondation de soutien aux jeunes artistes. Dans la série, l’endroit est visible à plusieurs reprises, notamment quand Richie Finestra (Bobby Cannavale) essaye d’y entrer et s’embrouille à l’entrée avec Andy Warhol, dont la Factory se trouvait juste à côté. Ou lorsque Devon Finestra (Olivia Wilde) y photographie John Lennon.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

CBGB & OMFUG

Dans la série, ce n’est encore qu’un vague rade de motards dans lequel Richie rencontre en secret les agents du FBI. Le tenancier lui annonce, dans le dernier épisode, qu’il compte changer le nom et le look de son bar, pour y donner des concerts. Le CBGB (Country, BlueGrass and Blues) est devenu célèbre à partir de 1973 grâce au punk rock et fut après 1980 un haut lieu du hardcore punk. De nombreux groupes s’y sont produits : the Ramones, Television, Patti Smith, Blondie… Le club a fermé après un concert de Patti Smith, en 2006. Une boutique du styliste de luxe John Varvatos s’est installée dans les murs en 2007. Les graffitis ont été conservés et l’inscription « CBGB 73 » est visible dans le béton à l’extérieur.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

1520 Sedgwick avenue

Lorsque son chauffeur emprunte cette rue en raison d’un détournement de la circulation, Richie Finestra entend une musique inconnue. Et pour cause, celle-ci provient de l’immeuble de DJ Kool Herc, le créateur du hip-hop. Quand il demande plus d’informations, on tente d’abord de lui vendre de la drogue. Le reconnaissant, Lester Grimes (Ato Essandoh) lui dit qu’il n’a rien à faire ici.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

The Cyclone

L’épisode 6 est nommé Cyclone, nom des mythiques montagnes russes en bois de l’Astroland Park, aujourd’hui Luna Park, de Coney Island. C’est ici que Richie Finestra et ses amis ont un accident de voiture. Le hot-dog réclamé tout au long de l’épisode par Ernst vient de l’emblématique Nathan’s famous, juste à côté.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

Mercer Arts Center / The Kitchen

Dans la série, le bâtiment s’écroule à la fin du pilote, pendant un concert des New York Dolls. Le Mercer Art Center s’est réellement écroulé en 1973, faisant quatre morts, mais ce n’était pas durant un concert des Dolls ! The Kitchen, un lieu de création artistique pluridisciplinaire faisant partie du centre, a survécu, mais a déménagé depuis (512 West 19th St).

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

Le conseil d'achat Fantrippers

Guide Londres Fantrippers

Le guide Londres des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans

Vous allez à LONDRES ?
Vous êtes fans de série, film, BD, musique, roman?
Ce guide est fait pour vous !

Harry Potter, James Bond, Bridget Jones, Amicalement Vôtre, Black Mirror, The Crown, Dr Who, Mister Bean, les Monty Python, Sherlock Holmes, Blake et Mortimer, The Beatles, David Bowie, The Who, Amy Winehouse, Dracula, Oliver Twist…

Avec plus de 1000 lieux cultes de films, séries TV, musiques, BD, romans, le Guide Londres Fantrippers propose une expérience de voyage insolite et inédite à travers plus de 1000 lieux de fictions cultes sélectionnés spécialement pour vous.

C’est la bible de la pop culture dans la capitale britannique !

Grâce à ses trois modes de consultation, découvrez Londres :

  • par quartiers en visualisant immédiatement les bonnes adresses autour de vous
  • par thèmes (bars, restaurants, shopping, gourmandise, culture…) pour une sortie sur mesure selon vos envies
  • par œuvres (cinéma, séries TV, musiques, bandes dessinées, romans) pour retrouver les lieux de vos héros et héroïnes préférés.

Après New York et Paris, ce troisième livre de la collection est enrichi par une nouvelle maquette, une pagination revue à la hausse (640 pages) et pour la première fois des parcours originaux de films (Harry Potter, James Bond, Alfred Hitchcock, comédies romantiques, superhéros), séries (God save the Queen, séries policières, séries humour, Dr Who), musiques (The Beatles, la Britpop, Icones 60′-70′, pop, punk), BD (Blake & Mortimer, From Hell, super-héros), Londres victorien, polar, Jack L’éventreur, Sherlock Holmes.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Par Anthony Thibault

mardi 20 novembre 2018

Discutons de cet article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires