Article
New York : Top 5 stations de métro de vos films et séries préférés

Film Série

Prendre le métro de New York

Prendre le métro de New York peut s’avérer complexe, mais rien que pour admirer les petites pépites qu’il nous réserve, cela vaut vraiment le coup. Découvrez ces stations et d’autres dans le guide New York des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans.

Hoyt-Schermerhorn Station

Dans Crocodile Dundee, c’est à la station de métro de Columbus Circle que se déroule la scène finale dans laquelle Sue Charlton (Linda Kozlowski) déclare son amour à Crocodile Dundee (Paul Hogan) au milieu de la foule. Mais dans la réalité, elle a été tournée à la station Hoyt-Schmerhorn.

à la mort de Michael Jackson, en 2009, une membre du New York City Council a proposé de renommer la station Hoyt-Schermerhorn en l’honneur du King of the Pop, qui y avait tourné le clip de BAD. La suggestion a été retoquée par la MTA, la régie des transports, et la station a donc conservé le nom des deux rues qu’elle dessert…

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

62 Street Station

Dans French Connection, la mémorable course poursuite en voiture du métro aérien se termine en haut des marches de cette station, après avoir débutée à celle de Bay 50 St. La séquence a nécessité cinq semaines de tournage et s’achève par la mort du truand Pierre Nicoli (Marcel Bozzuffi), abattu par le détective Jimmy « Popeye » Doyle (Gene Hackman).

à propos de la station : New York et le métro aérien, une association figée dans l’imaginaire collectif. Pour le vivre, il faudra vous éloigner de Manhattan. Pourquoi pas à Brooklyn, en prenant la direction de Coney Island ? Et faites une petite pause ici afin de découvrir un endroit très photogénique.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

Ancienne Station City Hall

Dans Les Animaux Fantastiques, l’historique station City Hall, ouverte en 1904, a été recréée en studio pour la scène du combat final et la découverte de Grindelwald. Fermée depuis 1945 au moment où les trains deviennent plus longs et nécessitent des plate-formes plus grandes, il est cependant aujourd’hui encore possible de la découvrir. Pour cela, empruntez la Ligne 6 jusqu’à son terminus « Brooklyn Bridge – City Hall ». Ne descendez pas du métro. Après une courte pause, celui-ci fera demi-tour dans cette sublime station abandonnée que vous pourrez alors admirer.

Envie d’un voyage dans le temps ? Il existe une petite astuce pour découvrir cette magnifique station Art-déco, fermée depuis 1945. Au terminus de la ligne 6, à Brooklyn Bridge – City Hall, restez dans le wagon si on vous y autorise. Les conducteurs de métro le tolèrent généralement, mais rien ne les y oblige. Le train effectuera ensuite un demi-tour dans ce lieu secret et magnifique.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

Bouche de métro Lexington av & 52nd st

Dans Sept ans de réflexion, alors que Richard Sherman (Tom Ewell) se promène avec la superbe blonde incarnée par Marilyn Monroe, la jupe de celle-ci est soulevée par un coup de vent provoqué par le métro passant juste en dessous. Cette scène mythique du cinéma mondial a contribué à la fin du mariage de la star avec Joe Di Maggio, furieux de voir sa femme s’afficher ainsi. Mais si la séquence a bien débuté ici, elle s’est finalement terminée à un autre endroit. Apprenant que le tournage avait lieu à cet endroit précis, de nombreux fans s’y sont précipités pour admirer la star non sans faire du bruit. Au bout de plusieurs prises gâchées, le réalisateur Billy Wilder décida de tourner cette fameuse scène en studio. Mesdames, attention aux courants d’air.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

149th St-Grand Concourse Station

Dans The Get Down, c’est au croisement de ces deux rues qu’est la 149th Street-Grand Concourse station du métro de New York. Dans cette station se trouve le « Writer’s bench »,un simple banc, mais qui a toute une histoire. C’est ici que se retrouvaient les graffeurs des années 70 pour discuter, partir en expédition, ou tout simplement regarder passer les métros couverts de graffitis et admirer ou commenter le travail des autres. Cette station était idéale pour cette activité, vu que les trains des lignes 2 et 5 y passaient, et que les dépôts où ces trains étaient entreposés étaient situés dans le Bronx – donc faciles d’accès pour les street-artistes. Les métros aujourd’hui n’affichent plus de graffitis, mais une plaque rappelle l’histoire de ce banc.

Dans les années 70 et 80, l’âge d’or du graffiti new-yorkais et du subway art, les rois de l’aérosol se retrouvaient sur les writers benches pour comparer leurs piece books, mais aussi et surtout, pour regarder passer les trains fraîchement peints et débattre du travail de leurs confrères (une activité connue sous le nom de benching). Le banc de la station 149th St Grand Concourse a été le plus célèbre d’entre eux et rassemblait des graffeurs venus des quatre coins de la ville ; une plaque posée dans le métro rappelle cette histoire.

Découvrez ce fanspot en cliquant ici

Le conseil d'achat Fantrippers

Fanspots Stories Paris Fantrippers

Fanspots Stories Paris

Fanspots Stories Paris, ce sont des images légendaires de films, séries, musiques, bandes dessinées ou romans.
Des lieux souvent anonymes devenus mondialement célèbres grâce à la pop culture au point d’être aujourd’hui indissociables des œuvres auxquelles ils ont servi de décors.

Amélie Poulain, James Bond, Mission impossible, La Grande Vadrouille, Les Tontons flingueurs, Bref., Dix pour cent, Sex & The City, Blake & Mortimer, Spider-Man, Notre-Dame de Paris…  Découvrez l’histoire des lieux cultes des plus grands chefs-d’œuvre de la pop culture dans la Ville Lumière !

Paris filmé, Paris chanté, Paris dessiné, Paris conté… Pour les artistes, la Ville Lumière constitue un terrain d’expression extraordinaire et une source d’inspiration inépuisable. Chaque nouvelle œuvre est une main tendue pour séduire de nouvelles personnes grâce aux passeurs de rêves d’hier et d’aujourd’hui. Des lieux connus ou anonymes deviennent alors cultes. Ce sont les secrets de cent d’entre eux que révèle ce troisième volume de la collection Fanspots Stories.

QUELQUES EXEMPLES

Le café d’Amélie Poulain, le lieu de l’accident du Corniaud, le pont d’Inception, le siège du Spectre dans James Bond, le restaurant de Ratatouille, l’église des Tontons flingueurs, le bar de Bref., l’agence de Dix pour cent, le restaurant  d’Emily in Paris, le refuge de Lupin, la résidence parisienne des héroïnes de Gossip Girl, le cabinet de En thérapie, les œuvres du Louvre figurant dans le clip Apeshit de Jay Z & Beyoncé, le Parc Montsouris de Jacques Higelin, la station de métro du Poinçonneur des Lilas de Serge Gainsbourg, le café de Paris Le Flore d’Etienne Daho, l’appartement d’Adèle Blanc-Sec, le repaire d’Olrik dans Blake & Mortimer, l’appartement d’Arsène Lupin, le domicile du Comte de Monte Cristo, l’adresse de La Famille Malaussène, le commissariat de Maigret, l’agence Fiat Lux de Nestor Burma, le bar de Paris est une fête, la taverne des Trois mousquetaires…

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Par Anthony Thibault

mardi 28 août 2018

Discutons de cet article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires