fbpx

Article
Les lieux de tournages des films nommés aux Oscars

Film

Les lieux de la sélection des Oscars 2020

La 92e cérémonie des Oscars révèle un grand cru en matière de films, mais également de lieux de tournage. Du Joker en passant par 1917, des états-Unis à la République Tchèque, découvrez 10 lieux prêts à être oscarisés.

Marches – Joker

Les marches du Joker se situent dans le Bronx à New York, au 167th Street, entre Jerome Avenue et Anderson Avenue. Dans le film, Arthur Fleck, cet homme malade et brisé, amené à devenir le Joker, monte ces escaliers à plusieurs reprises pour se rendre chez lui. Le dos voûté, le regard malheureux, il subit littéralement cette ascension. Quand il se métamorphose en Joker et fait de sa folie une sorte de force, le Joker redescend ces mêmes marches en exécutant une danse sur le morceau Rock & Roll Part. 2 de Gary Glitter. Le théâtre de sa détresse jadis contenue devient dès lors une sorte de scène sur laquelle il exprime son émancipation et entérine d’une certaine façon pour la première fois sa nouvelle identité.

Cabane de Fairburn – Avengers: Endgame

Dans Avengers: Endgame, Tony Stark (Robert Downey Jr) s’est exilé loin de tout luxe et des grandes villes pour se consacrer à sa petite famille dans cette charmante cabane perdue au milieu des bois à Fairburn en Géorgie. Récemment, les lieux ont également servi pour le film Godzilla II – Roi des monstres. Tout près, l’Afrique vous tend les bras puisque les plaines du Wakanda de Black Panther sont en réalité celles de la ferme Bouckaert à Fairburn. Le séjour parfait.

Umberto’s Clam House – The Irishman

Frank « The Irishman » Sheeran (Robert De Niro) se rend dans ce restaurant et tue froidement Joe Gallo (Sebastian Maniscalco), un membre de la mafia new-yorkaise… Ouvert en 1972 par un certain Umberto Ianniello, cet établissement spécialisé dans les fruits de mer est très rapidement devenu un point de rendez-vous pour les truands de la mafia italo-américaine. C’est ici, deux mois après l’inauguration, qu’a été véritablement tué Joe Gallo, un gangster de la famille Profaci. Un événement ayant contribué à la réputation du lieu. En 1996, Umberto’s, alors situé au 129 Mulberry Street, ferme ses portes avant de rouvrir en 2000 au numéro 178 de la même rue. Il déménage une nouvelle fois en 2010 à son emplacement actuel. The Irishman marque les retrouvailles de Martin Scorsese et de Robert De Niro, son acteur fétiche. De Niro retrouvant ici son compère des Affranchis et de Casino, Joe Pesci, mais également Harvey Keitel. C’est aussi l’occasion pour Al Pacino de jouer pour la première fois dans un film du grand Scorsese.

La maison des March – Les Filles du Docteur March

C’est ici que vivent Amy (Florence Pugh), Jo (Saoirse Ronan), Meg (Emma Watson), Beth (Eliza Scanlen) et leur mère (Laura Dern) pendant que leur père (Bob Odenkirk) est à la guerre. Dans un soucis de réalisme et afin de véritablement s’imprégner de l’ambiance du roman dont elle s’est inspirée, la réalisatrice Greta Gerwig a tenu à tourner le plus de scènes possibles à Concord, où a vécu l’autrice Louisa May Alcott. C’est ainsi que la maison où elle a grandi et où est né le livre Les Quatre Filles du Docteur March a été reconstituée en studio pour toutes les scènes intérieures. Les scènes extérieures ayant été tournées aux alentours, dans divers lieux. Il est aujourd’hui possible de visiter la Orchad House.

Musso & Frank Grill – Once Upon A Time… In Hollywood

Cliff Booth (Brad Pitt) et Rick Dalton (Leonardo Di Caprio) retrouvent le célèbre producteur Martin Schwarz (Al Pacino) dans ce mythique bar-restaurant de Los Angeles. S’asseoir sur une banquette du Musso & Frank Grill, c’est entrer de plein fouet dans l’âge d’or d’Hollywood. Fondé en 1919, il a compté parmi ses habitués des personnalités comme Lauren Bacall, Frank Sinatra, Charles Bukowski, William Faulkner, Orson Welles, Steve McQueen, Jack Nicholson, les Rolling Stones ou encore Johnny Depp et Warren Beatty. On a également pu le voir dans Ed Wood de Tim Burton et Ocean’s Eleven de Steven Soderbergh. C’est aussi le quartier général des deux personnages principaux de la série La Méthode Kominsky, avec Michael Douglas et Alan Arkin.

Madison Square Garden – Rocketman

En pleine ascension, Elton John (Taron Egerton) joue dans l’incontournable salle new-yorkaise. Seul l’extérieur du Madison Square Garden tel qu’il était en 1974 est visible dans le film de Dexter Fletcher. Contrairement à Rami Malek, doublé pour les parties chantées de Bohemian Rhapsody, Taron Egerton interprète lui même tous les morceaux du film. C’est en 1968 que le Madison Square Garden a commencé à accueillir des concerts. Bing Crosby et Bob Hope furent les premiers à s’y produire, suivis par Jimi Hendrix, Janis Joplin, Johnny Cash, Elvis Presley, Alice Cooper, David Bowie, John Lennon & Yoko Ono, Led Zeppelin, Kiss, Black Sabbath, Guns N’ Roses… Elton John pour sa part, y a joué 10 fois.

Knickerbocker Bar & Grill – Marriage Story

La troupe de Nicole (Scarlett Johansson) et Charlie (Adam Driver) a pour habitude de se retrouver régulièrement dans ce bar situé entre Union Square et Washington Square Park. C’est notamment dans cet établissement que le couple s’observe avec méfiance lorsque l’ensemble des comédiens vient boire un verre à l’issue de la dernière représentation de Nicole avec la troupe. Fondé en 1977, le Knickerbocker Bar & Grill est devenu une institution du quartier. Il possède la particularité de proposer des petits concerts de jazz tous les vendredis et samedis où les artistes utilisent le piano des lieux. Sa décoration est faite de murs lambrissés, banquettes en cuir et d’un bar en marbre tandis que des affiches du début du XXe siècle ornent les murs. De nombreuses célébrités font partie de sa clientèle, à l’image de F. Murray Abraham, Ben Stiller, Chris Noth, Josh Charles, Peter Dinklage, Alec Baldwin, Susan Sarandon, Jane Curtain, Jessica Lange ou Paul Sorvino.

Maison de Jojo – Jojo Rabbit

C’est ici, dans cette modeste demeure allemande, que vit Jojo (Roman Griffin Davis) avec sa mère (Scarlett Johansson). La maison dans laquelle ils cachent Elsa (Thomasin McKenzie), une adolescente juive alors que dehors, la Seconde Guerre mondiale fait rage. Le réalisateur Taika Waititi a posé ses caméras en République Tchèque pour reconstituer une ville allemande pendant le conflit meurtrier. Ses équipes ont ainsi totalement rénové la façade de cette maison abandonnée. Les intérieurs ont quant à eux été tournés dans les Barrandov Studios de Prague.

Daytona International Speedway – Le Mans 66

Alors qu’ils doivent concourir aux célèbres 24 Heures du Mans, Carroll Shelby (Matt Damon) et son pilote Ken Miles (Christian Bale), qui roulent pour Ford, se lancent sur le circuit des 24 Heures de Daytona. Très largement tourné en Californie, dans la région de Los Angeles, Le Mans 66 n’a donc pas exploité le véritable circuit du Mans en France. La scène finale se déroulant sur la légendaire piste a été reconstituée à l’aide de trop circuits existants : un près de Savannah, l’autre à côté de Statesboro et le troisième également situé dans l’état de Géorgie. Des lieux choisis en raison de la nature du paysage, très ressemblant à celui que l’on peut admirer autour du circuit du Mans.

Le canal – 1917

En route pour délivrer un important message, en plein territoire ennemi, Will Schofield (George MacKay) doit traverser un canal menant à une ville en ruines. C’est alors qu’un soldat allemand le prend pour cible. Cette zone de Glasgow, en pleine réhabilitation, a accueilli le tournage de 1917 pendant 3 semaines, soit le temps nécessaire pour maquiller le canal et les bâtiments alentours. Pour autant, la bâtisse abandonnée depuis laquelle le soldat allemand tire sur Schofield apparaît telle quelle dans la réalité. 1917 a également été tourné sur le Bovingdon Airfield en Angleterre, un site du Ministère de la Défense, où furent creusées plusieurs tranchées. C’est également ici qu’a été reconstitué le Live Aid pour le film Bohemian Rhapsody ainsi que la planète Scarif dans Rogue One. Le célèbre studio Shepperton fut aussi largement exploité.

Le conseil d'achat Fantrippers

Cultes! musique : 100 lieux mythiques de musique

Embarquez immédiatement pour un exaltant tour du monde en compagnie des quelques-uns des groupes et artistes les plus emblématiques de la musique !

Direction Melbourne en Australie pour une balade au fil de la AC/DC Lane avant de traverser l’iconique passage piéton d’Abbey Road en compagnie des Beatles. Visitez la maison de Janis Joplin à San Francisco et découvrez comment Johnny Cash s’est retrouvé à jouer ses plus grands hits devant une foule de prisonniers à San Quentin. Parcourez les routes sinueuses de Laurel Canyon à Los Angeles avec Crosby, Stills, Nash & Young et faites étape au Japon pour y retrouver Deep PurplePhil Collins et Daft Punk. Roulez à tombeau ouvert sur la Tina Turner Highway avant de pénétrer dans les studios les plus légendaires de l’histoire de la musique. Revenez aux origines troubles de Billie Holiday et pactisez avec Robert Johnson au célèbre crossroad à Clarksdale, dans le Mississippi. Embarquez immédiatement pour un exaltant tour du monde en compagnie des quelques-uns des groupes et artistes les plus emblématiques de la musique ! Revivez le concert de Jimi Hendrix sur l’île de Wight avant de rendre hommage à Bob Marley en Jamaïque.

Réalisé par une équipe de spécialistes de pop-culture et agrémenté par de nombreuses anecdotes, Cultes! musique raconte les secrets des lieux ayant fait l’histoire de la musique.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Par Anthony Thibault

vendredi 7 février 2020

From the "Casimir generation", Anthony has kept (in addition to a passion for Goldorak) a taste for inventive images, experimentation and curiosity. Passionate about travel and pop culture, he co-founded Fantrippers with Nicolas Albert to share his passion with as many people as possible.

Discutons de cet article

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires