fbpx

Article
Les lieux de tournage de Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

Film
Qui veut la peau de Roger Rabbit ? De Los Angeles à Londres

Partez sur les traces d’Eddie Valiant et de Roger Rabbit

Adapté du roman de Gary K. Wolf Qui a censuré Roger Rabbit ? publié en 1981, le film, considéré comme faisant partie des studios Disney, mêle animation et prises de vues. Des séquences filmées de Los Angeles à Londres.

Usines Acme

Dimco Buildings à Londres
Dimco Buildings à Londres – Crédit : Fantrippers

Les usines Acme apparaissent à deux reprises. La première lorsque Marvin Acme (Stubby Kaye) se fait tuer par un piano et la seconde lorsque Roger Rabbit et sa femme Jessica sont enlevés par le terrible juge DeMort (Christopher Lloyd) et ses fouines. Eddie Valiant (Bob Hoskins) parvient à les libérer in extremis. Pour interpréter son rôle face à un toon, Bob Hoskins a été aidé par Charles Fleischer. Celui-ci, prêtant sa voix à Roger, se rendait sur le tournage, habillé en lapin, pour que Bob lui donne la réplique. Le tournage a été très éprouvant pour l’acteur. Il a confié avoir eu des hallucinations deux mois après la fin de celui-ci, lors desquelles il voyait des toons partout ! Aujourd’hui, les entrepôts de Dimco Buildings servent de station aux White City Bus. Attention toutefois lors de vos prises de photos, les bâtiments autour sont étroitement surveillés.

Adresse : Dimco Buildings, Shepherd’s Bush, Londres, Royaume-Uni

Guide Londres Fantrippers
L’avis de Fantrippers

Le guide Londres des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans

Visitez Londres autrement à travers les lieux de Qui veut la peau de Roger Rabbit ? avec le guide Londres Fantrippers des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, BD et romans.

Maroon Cartoon Studio

Le Maroon Cartoon Studio est une véritable institution à Los Angeles. C’est dans ce studio que sont tourné une grande partie des cartoons, dont ceux interprété par le fameux Roger Rabbit. Dans notre réalité c’est les Red Studios Hollywood ! Successivement appelés Desilu Cahuenga Studio et Ren-Mar Studios, les Red Studios Hollywood ont été construits en 1947 sur un terrain appartenant depuis 1920 à Metro Pictures.Qui veut la peau de Roger Rabbit est considéré comme le 34e film d’animation des studios Disney.

Lire la suite

Agence de détective Valiant

Scène devant l'agence Valiant dans Qui veut la peau de Roger Rabbit
Scène devant l’agence Valiant dans Qui veut la peau de Roger Rabbit – Crédit : Touchstone Pictures, Amblin Entertainment et Silver Screen Partners III

L’agence de détective d’Eddie Valiant se situe ici. Roger vient s’y réfugier, traqué par les fouines. Malheureusement, cet immeuble est aujourd’hui détruit, tout comme celui de la « Pacific Electric » situé au 1115, dans lequel travaille Dolores (Joanna Cassidy). Avant Bob Hoskins, le premier choix de Steven Spielberg pour incarner Eddie était Harrison Ford. Trop cher pour le budget. Bill Murray fut également contacté tout comme Chevy Chase ou encore Robert Redford.

Adresse : 1130 South Hope Street, Los Angeles, Californie, états-Unis

Glendale-Hyperion Bridge

Poursuivis par les fouines, Benny le taxi, Eddie Valiant et Roger Rabbit se retrouvent in extremis sur le Glendale-Hyperion Bridge. Construit en 1927, ce pont est principalement connu pour avoir une réplique à petite échelle au Disney California Adventure à Anaheim en Californie. La recette de la fameuse « trempette », térébenthine, benzène et acétone, n’est pas due au hasard. Ces trois produits sont habituellement utilisés pour effacer les taches de peintures ou, dans l’animation, pour effacer des paysages ou des personnages.

Adresse : Atwater Village, Glendale, Californie, états-Unis

Tunnel de Toonville

Dans le Griffith Park se trouve le tunnel qui conduit à Toonville. C’est devant son entrée qu’Eddie Valiant s’arrête pour charger son pistolet avec les balles mexicaines complètement “toons”. Le tunnel est très familier pour Robert Zemeckis puisque c’est ici qu’ont été tournées plusieurs scènes de Retour vers le futur 2. Dans le roman original, Roger Rabbit meurt et son fantôme demande à Eddie Valiant de retrouver son meurtrier. Le film est plus édulcoré afin de plaire à un public plus jeune.

Lire la suite

State Cinema

Scène au State Cinema dans Qui veut la peau de Roger Rabbit
Scène au State Cinema dans Qui veut la peau de Roger Rabbit – Crédit : Touchstone Pictures, Amblin Entertainment et Silver Screen Partners III

Eddie et Roger se cachent quelques instants dans le State Cinema. Pendant les informations diffusées, Eddie a alors une idée sur la culpabilité de R.K. Maroon dans le meurtre de Marvin Acme. Ouvert en 1938, ce cinéma était considéré comme l’un des plus modernes à son époque avec une capacité d’accueil de 2.200 personnes. Il a été fermé à plusieurs reprises et une ultime tentative se fit en 1986 avec comme film d’ouverture Retour vers le futur, autre film du réalisateur Robert Zemeckis. Fermé définitivement en 1988, le cinéma est en cours de rénovation pour être converti en pub. Le film a donné lieu à une expression dans le cinéma de l’animation, « Bumping the lamp » (« cogner la lampe »). Dans une scène, Eddie Valiant se cogne à plusieurs reprises sur un lustre, le faisant ainsi balancer et diffuser la lumière différemment dans la pièce, notamment pour illuminer Roger Rabbit. Les animateurs ont dû dessiner et redessiner Roger Rabbit d’une manière qui correspondait aux fluctuations rapides de l’éclairage de la scène. L’équipe savait que l’absence d’effet ne gênerait pas la plupart des spectateurs, mais elle était si dévouée à son métier qu’elle s’y est tenue. L’expression signifie ainsi l’effort considérable pour une caractéristique esthétique qui ne sera probablement jamais relevée.

Adresse : State Cinema, Grays, Essex, England

Le conseil d'achat Fantrippers

Cultes! cinéma : 100 lieux mythiques de cinéma

Depuis les frémissements du cinéma, les films ont envahi le monde et mis en valeur des endroits parfois inattendus. Chaque lieu de tournage possède en cela des secrets. Ces derniers sont même parfois aussi passionnants que les longs métrages en eux-même.

Saviez-vous que le cimetière dans lequel se déroule le duel final du Bon, la Brute et le Truand a été construit de toutes pièces et qu’aucun corps n’y repose ? Ou encore que le bus d’Into The Wild a été déplacé afin de dissuader les fans de venir y passer la nuit ? De l’histoire de la construction du Pont de la rivière Kwaï à l’incroyable rencontre lors du tournage de la dernière scène d’Indiana Jones et la dernière croisade, embarquez pour un tour du monde passionnant en compagnie des plus grandes stars du septième art. Frissonnez dans la véritable maison hantée d’Amityville et découvrez les terrifiantes anecdotes de la réalisation d’Apocalypse Now aux Philippines. Visitez l’immeuble de Blade Runner avant de faire étape à Poudlard pour finalement atterrir à Jurassic Park, au beau milieu de l’archipel d’Hawaï. Et si on vous emmenait également dans les coulisses de la fabrication du village des Hobbits du Seigneur des Anneaux ?

Réalisé par une équipe de spécialistes de pop-culture et agrémenté par de nombreuses anecdotes, Cultes! cinéma raconte les secrets des lieux ayant fait l’histoire du cinéma.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Photo profil Damien Biju Twitter Instagram

Par Damien Biju

vendredi 15 mai 2020

Passionné par le cinéma, les séries d'animations et les jeux vidéo, il rêve secrètement de voyager à travers le monde à la recherche des lieux les plus emblématiques de la pop culture à bord d'une Delorean.

Discutons de cet article

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires