Fanspot
Track Record Studios

Musique Come Out and Play The Offspring (morceau - 1994)
Come Out and Play, composé par le chanteur Dexter Holland, a participé à la renommée internationale de The Offspring. Pourtant, ce titre a bien failli ne jamais être enregistré lors des sessions aux fameux studios Track Record.
Track Record Studios North Hollywood
Track Record Studios North Hollywood - Crédit : Google Street View

 “À l’époque, j’étais un étudiant diplômé et je me rendais à l’école tous les jours dans une voiture minable, en passant par le quartier des gangs de Los Angeles Est. J’étais là le jour des émeutes de Los Angeles. J’étais donc très conscient de cette partie du monde, et beaucoup de ces histoires d’armes à feu sont apparues dans des chansons comme « Come Out And Play ».”

Dexter Holland dans une interview à Rolling Stone (2014)

The Offspring est aujourd’hui considéré comme l’un des groupes punk-rock les plus influents au monde. Pourtant, le combo a débuté modestement, se formant en 1984, d’abord avec Dexter Holland et Greg K, rejoints par Doug Thompson et Jim Benton avant qu’ils ne soient remplacés par Noodles et James Lilja. Ce dernier laissant plus tard sa place à Ron Welty.

Après deux albums et une tournée en Europe avec NOFX, les relations avec le producteur Thom Wilson se tendent durant l’enregistrement du troisième disque, en 1994. Celui-ci regrette que The Offspring s’éloigne un peu trop du style punk. Cependant, Dexter Holland et ses compagnons résistent afin de concevoir le disque Smash
selon leurs convictions. Alors que leur précédent opus, Ignition s’est vendu à 50 000 exemplaires, Smash s’écoule à plus d’un million de copies en seulement quatre mois. Le groupe accède à la notoriété mondiale et aujourd’hui encore, le disque détient le record des ventes d’un même titre pour un label indépendant.

Les jeunes musiciens envisageaient-ils un tel succès ? Ils n’ont en tout cas pas ménagé leurs efforts. L’album a coûté près de 20 000 dollars. Le studio leur ayant accordé un rabais à condition de laisser la priorité à des groupes payant le plein tarif. Pour ne rien arranger, les lieux furent secoués par le séisme de Northridge en 1994, au beau milieu des sessions. Smash fut malgré tout bouclé en trois semaines, Come Out and Play ayant conclu les séances de travail.

C’est dans sa voiture, sur le chemin des studios Track Record, lors des embouteillages monstres de Los Angeles, que Dexter Holland eut l’idée de cette chanson, en souvenir des émeutes de la Cité des anges en 1992. Les échanges de coups de feu ont marqué le jeune homme. Un sujet toujours brûlant aujourd’hui aux États-Unis. Mais pourquoi enregistrer ce titre en dernier ? Le chanteur, également guitariste, craignait que ses idées ne soient rejetées par les autres membres du groupe. Il souhaitait notamment intégrer un riff de guitare aux sonorités orientales et que leur ami Jason McLean prononce régulièrement la phrase “You gotta keep ’em separated” (Vous devez les garder séparés). Tout fut accepté, et ce titre évoquant la violence des armes à feu à l’école est désormais devenu un classique.

1994

Durant l’enregistrement de l’album, en 1994, les studios ont été endommagés par le spectaculaire séisme de Northridge.

Track Record Studios

Créés dans les années 1970, les discrets Track Record Studios ont accueilli de nombreux artistes dont les albums ont été certifiés or ou platine.

The Offspring avec Smash, les Red Hot Chili Peppers avec Mother’s Milk ou encore Blink-182 avec Dude Ranch… Tous ont fréquenté les salles d’enregistrement des Track Record Studios. Tout comme Snoop Dogg, Tupac Shakur, System of a Down, Mötley Crüe ou encore Scorpions. Rachetés en 2010 par Paramount Recording Studios, ils restent un incontournable du milieu.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Cultes! musique : 100 lieux mythiques de musique

Embarquez immédiatement pour un exaltant tour du monde en compagnie des quelques-uns des groupes et artistes les plus emblématiques de la musique !

Direction Melbourne en Australie pour une balade au fil de la AC/DC Lane avant de traverser l’iconique passage piéton d’Abbey Road en compagnie des Beatles. Visitez la maison de Janis Joplin à San Francisco et découvrez comment Johnny Cash s’est retrouvé à jouer ses plus grands hits devant une foule de prisonniers à San Quentin. Parcourez les routes sinueuses de Laurel Canyon à Los Angeles avec Crosby, Stills, Nash & Young et faites étape au Japon pour y retrouver Deep PurplePhil Collins et Daft Punk. Roulez à tombeau ouvert sur la Tina Turner Highway avant de pénétrer dans les studios les plus légendaires de l’histoire de la musique. Revenez aux origines troubles de Billie Holiday et pactisez avec Robert Johnson au célèbre crossroad à Clarksdale, dans le Mississippi. Embarquez immédiatement pour un exaltant tour du monde en compagnie des quelques-uns des groupes et artistes les plus emblématiques de la musique ! Revivez le concert de Jimi Hendrix sur l’île de Wight avant de rendre hommage à Bob Marley en Jamaïque.

Réalisé par une équipe de spécialistes de pop-culture et agrémenté par de nombreuses anecdotes, Cultes! musique raconte les secrets des lieux ayant fait l’histoire de la musique.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Come Out and Play sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Damien Duarte

mercredi 9 mars 2022

Passionné par la culture pop depuis son enfance, ses références vont de Donald Duck à Batman en passant par Marty McFly. Fantripper dans l'âme, voyager sur les traces de Ghostbusters, James Bond ou des héros de romans comme Cotton Malone fait partie d'un séjour idéal et réussi !

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires