Fanspot
Statue d'Alexander Hamilton

Roman Après Stephen King (2021)
Une trentaine de sculptures a été disposée dans Central Park depuis 1863. Parmi celles-ci, le monument à la gloire d'Alexander Hamilton, l'un des pères fondateurs des États-Unis d'Amérique, non loin du Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir, fait figure d'incontournable. Une statue d'un blanc étincelant, au cœur de l'intrigue d'Après, le roman fantastique de Stephen King.
Statue d'Alexander Hamilton à Central Park
Statue d'Alexander Hamilton by Zeete. Wikimedia.

Elle a posé sa pancarte habituelle sur le tableau de bord avant de m’entraîner sur la 86e Rue. On l’a suivie un moment, puis on a bifurqué sur un chemin qui conduisait à la statue d’Alexander Hamilton.

James Conklin

Jamie peut voir les morts mais aussi leur parler. Consciente que ce don peut considérablement l’aider dans son métier, l’inspectrice du NYPD, Liz Dutton, demande au jeune garçon de la suivre dans Central Park. Elle espère y retrouver le spectre d’un poseur de bombes notoire afin que ce dernier révèle à Jamie l’emplacement de son prochain attentat, planifié avant sa mort. Une grande partie de l’intrigue d’Après se déroule aux abords de Central Park. Jamie et sa mère habitent par exemple sur Park Avenue, sans que l’adresse ne soit précisée, et en cela, ils sont régulièrement amenés à transiter par le parc. Quand Liz Dutton contraint Jamie à la suivre pour tenter de retrouver la trace du fantôme du terroriste, leur chemin croise celui d’Alexander Hamilton. Une manière pour Stephen King d’inscrire d’une certaine façon son récit dans la grande histoire des États-Unis. Pour autant, contrairement à la statue de Paul Bunyan dans Ça, ici, Alexander Hamilton ne prend pas vie pour terroriser les protagonistes.

Habitué à faire évoluer ses intrigues dans son Maine natal, Stephen King a investi pour la première fois New York, exploitant au fil de son histoire de revenants les rues de Manhattan et de ses environs. S’il reste parfois flou concernant les localisations précises, allant même jusqu’à en inventer, il s’attache à ancrer ses rebondissements à d’authentiques monuments, comme la statue d’Alexander Hamilton, lui dont la vie s’est achevée brutalement, au terme d’un duel à mort avec le vice-président des États-Unis.

3

Après a été publié aux États-Unis en tant que troisième volet d’une trilogie comprenant également Colorado Kid et Joyland. Cependant, les trois livres n’ont pas de véritables liens narratifs.

Alexander Hamilton Monument

Commandée par John C. Hamilton, façonnée par Clark Conrads, cette statue du célèbre père fondateur Alexander Hamilton fut offerte à la ville de New York en 1880.

C’est le 22 novembre précisément que l’inauguration de la statue a lieu. Le temps, glacial et venteux, empêche la tenue de la cérémonie en extérieur. À l’intérieur du Metropolitan Museum of Art, le fils d’Alexander Hamilton, John C. Hamilton, prononce un discours avant de laisser la parole à Edward Cooper, le maire de New York. Fondateur du Parti fédéraliste, Alexander Hamilton a trouvé la mort à la suite d’un duel au pistolet, le 11 juillet 1804, contre le vice-président Aaron Burr. Son corps repose au Trinity Church Cemetery de Manhattan. Il est le personnage principal de la comédie musicale à succès Hamilton.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Fanspots Stories New York

Fanspots Stories New York

Découvrez les secrets des lieux cultes des plus grands chefs d’œuvre de la pop culture à New York !

Capitale mondiale de la pop culture, New York incarne une liberté de création débridée. La ville qui ne dort jamais a été la muse d’un grand nombre de réalisateurs, acteurs, scénaristes, chanteurs, musiciens, dessinateurs et écrivains…

Beaucoup ont transmis leur fascination pour la cité auprès du grand public et rendu mondialement célèbres quelques uns de ses lieux, les faisant passer dans la légende de la pop culture. Ce sont les secrets de cent d’entre eux que révèle ce premier volume de la collection Fanspots Stories.

Le saviez-vous ?
Savez-vous que le tournage du clip du titre Sleep Now in the Fire de Rage Against The Machine a provoqué l’arrêt de Wall Street pour la première fois depuis 1929 ; qu’Alfred Hitchcock a tourné des scènes de La Mort aux trousses en caméra cachée à l’ONU ; que David Schwimmer, l’interprète de Ross, ne savait pas où se trouvait l’immeuble de Friends avant de se retrouver par hasard dans le restaurant du rez-de-chaussée ; que John Carpenter fut le premier réalisateur que la ville autorisa à tourner au pied de la statue de la Liberté pour New York 1997 ; que Michael Jackson a tourné deux fois dans le même station de métro de Brooklyn ; ou encore que la photo sur la pochette des Ramones fut prise à côté du CBGB, où ils firent leurs débuts ?

Fanspots Stories New York, c’est aussi
La caserne de SOS Fantômes, le célèbre pont d’Il était une fois en Amérique, le Katz’s Delicatessen de Quand Harry rencontre Sally, l’immeuble de Friends, l’appartement de Carrie Bradshaw dans Sex and the City, le Daily Planet de Superman, la bouche de métro de Marilyn Monroe, le Chelsea Hotel de Leonard Cohen, la station de métro du mythique clip Bad de Michael Jackson, l’Albert’s garden des Ramones, la Paul’s Boutique des Beastie Boys, l’immeuble de Physical Graffiti de Led Zeppelin, la tour où DJ Kool Herc a créé le hip-hop, le Baxter Building des Quatre Fantastiques, le Daily Bugle de Spider-Man, le Plaza de Gatsby le magnifique, le Brooklyn Bridge de la Trilogie new-yorkaise de Paul Auster, le Birdland évoqué par Jack Kerouac dans Sur la Route…

Réalisé par une équipe de spécialistes de la pop culture et agrémenté par de nombreuses anecdotes, Fanspots Stories New York raconte bien plus qu’une histoire : il s’agit de quelques-unes des histoires les plus fascinantes de la pop culture.

Fanspot Stories New York
100 lieux cultes pop
un concept unique et inédit
224 pages de plaisir
un beau livre grand format 24 x 30, dos rond tranchefil

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Après sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Gilles Rolland

lundi 6 décembre 2021

Passionné de cinéma, de rock and roll, de séries TV et de littérature. Rédacteur de presse et auteur des livres Le Heavy Metal au cinéma, Paroles de fans Guns N' Roses, Paroles de fans Rammstein et Welcome to my Jungle : 100 albums rock et autres anecdotes dépareillées. Adore également voyager à la recherche des lieux les plus emblématiques de la pop culture.

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires