Fanspot
Silvercup Studios

Saga Highlander
Film Highlander Russell Mulcahy (1986)
C'est après avoir enlevé Brenda que le terrible Kurgan donne rendez-vous à MacLeod sur le toit des Studios Silvercup. Là où doit se tenir la confrontation finale...
Silvercup Studios New York
Silvercup Studios New York. Crédit photo : Fantrippers

« – Je vis depuis quatre siècles et demi, et je ne peux pas mourir.

– Tout le monde a ses petits problèmes. »

Connor MacLeod (Christophe Lambert) et Brenda Wyatt (Roxanne Hart)

Quand Russell Mulcahy, le réalisateur du film, débarque avec son équipe à New York, les Silvercup Studios ne sont ouverts que depuis trois ans et ont principalement été exploités pour des clips et des publicités.

Néanmoins, rapidement, le complexe, situé dans le Queens, à Long Island City, devient aussi incontournable que sa célèbre enseigne disposée en bonne place sur le toit.

Dans Highlander, elle est entièrement détruite par le redoutable Kurgan (Clancy Brown). Considérablement modifié, le script de Gregory Widen entre en production, sous la direction du cinéaste australien Russell Mulcahy avec Christophe Lambert dans le premier rôle.

Ce dernier, encore auréolé du succès de Greystoke, a décroché sa place après le refus de Mickey Rourke. Le Français fait équipe avec Sean Connery. Filmé en Écosse, en Angleterre et au Canada, Highlander fait également étape aux nouveaux Silvercup Studios, afin de tourner la scène finale dans les étages supérieurs, près du toit où Queen fut également invité à se rendre pour tourner le clip de Princes of the Universe, l’une des six chansons du groupe utilisées dans le film.

Clip dans lequel Christophe Lambert reprend son rôle de Connor MacLeod, cette fois-ci engagé dans un duel sans pitié avec Freddie Mercury.

1

Sean Connery tourna toutes ses scènes en une semaine. Un contrat pour lequel il fut payé un million de dollars.

Scène au Silvercup Studios dans Highlander
Scène au Silvercup Studios dans Highlander. Crédit photo : Thorn EMI Screen Entertainment et Highlander Productions Limited
Scène au Silvercup Studios dans Highlander
Scène au Silvercup Studios dans Highlander. Crédit photo : Thorn EMI Screen Entertainment et Highlander Productions Limited
Scène au Silvercup Studios dans Highlander
Scène au Silvercup Studios dans Highlander. Crédit photo : Thorn EMI Screen Entertainment et Highlander Productions Limited

Silvercup Studios

Francis Ford Coppola, Al Pacino, James Gandolfini, Sarah Jessica Parker, Robert De Niro, Nicole Kidman… Il sont nombreux à avoir travaillé aux Silvercup Studios, soit le plus vaste complexe de tournage pour le cinéma et la télévision à New York.

Représentant une alternative confortable pour tous les réalisateurs souhaitant travailler à New York, les Silvercup Studios n’ont pas tardé à se rendre indispensables sur la côte est des États-Unis.

Une sorte de petit Hollywood, à quelques encablures de Manhattan, possédant en outre une antenne dans le Bronx.

Des œuvres comme Black Rain, Le Parrain 3, Little Nicky, Mon beau-père et moi, Gangs of New York, Le Diable s’habille en Prada, Julie et Julia et Crazy Night y sont tournées.

Même la télévision s’en empare, avec les productions des Soprano, Sex and the City, 30 Rock, Ugly Betty, Mad Men, Gossip Girl et Fringe.

Dans Larry et son nombril, Larry David s’y rend pour tourner une scène sur le toit sous la direction de Martin Scorsese.

Dans Friends, c’est Joey Tribbiani (Matt LeBlanc) que le studio accueille quand ce dernier interprète le docteur Drake Ramoray dans la série Les Jours de notre vie.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Fanspots Stories New York

Fanspots Stories New York

Découvrez les secrets des lieux cultes des plus grands chefs d’œuvre de la pop culture à New York !

Capitale mondiale de la pop culture, New York incarne une liberté de création débridée. La ville qui ne dort jamais a été la muse d’un grand nombre de réalisateurs, acteurs, scénaristes, chanteurs, musiciens, dessinateurs et écrivains…

Beaucoup ont transmis leur fascination pour la cité auprès du grand public et rendu mondialement célèbres quelques uns de ses lieux, les faisant passer dans la légende de la pop culture. Ce sont les secrets de cent d’entre eux que révèle ce premier volume de la collection Fanspots Stories.

Le saviez-vous ?
Savez-vous que le tournage du clip du titre Sleep Now in the Fire de Rage Against The Machine a provoqué l’arrêt de Wall Street pour la première fois depuis 1929 ; qu’Alfred Hitchcock a tourné des scènes de La Mort aux trousses en caméra cachée à l’ONU ; que David Schwimmer, l’interprète de Ross, ne savait pas où se trouvait l’immeuble de Friends avant de se retrouver par hasard dans le restaurant du rez-de-chaussée ; que John Carpenter fut le premier réalisateur que la ville autorisa à tourner au pied de la statue de la Liberté pour New York 1997 ; que Michael Jackson a tourné deux fois dans le même station de métro de Brooklyn ; ou encore que la photo sur la pochette des Ramones fut prise à côté du CBGB, où ils firent leurs débuts ?

Fanspots Stories New York, c’est aussi
La caserne de SOS Fantômes, le célèbre pont d’Il était une fois en Amérique, le Katz’s Delicatessen de Quand Harry rencontre Sally, l’immeuble de Friends, l’appartement de Carrie Bradshaw dans Sex and the City, le Daily Planet de Superman, la bouche de métro de Marilyn Monroe, le Chelsea Hotel de Leonard Cohen, la station de métro du mythique clip Bad de Michael Jackson, l’Albert’s garden des Ramones, la Paul’s Boutique des Beastie Boys, l’immeuble de Physical Graffiti de Led Zeppelin, la tour où DJ Kool Herc a créé le hip-hop, le Baxter Building des Quatre Fantastiques, le Daily Bugle de Spider-Man, le Plaza de Gatsby le magnifique, le Brooklyn Bridge de la Trilogie new-yorkaise de Paul Auster, le Birdland évoqué par Jack Kerouac dans Sur la Route…

Réalisé par une équipe de spécialistes de la pop culture et agrémenté par de nombreuses anecdotes, Fanspots Stories New York raconte bien plus qu’une histoire : il s’agit de quelques-unes des histoires les plus fascinantes de la pop culture.

Fanspot Stories New York
100 lieux cultes pop
un concept unique et inédit
224 pages de plaisir
un beau livre grand format 24 x 30, dos rond tranchefil

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Highlander sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Gilles Rolland

vendredi 8 octobre 2021

Passionné de cinéma, de rock and roll, de séries TV et de littérature. Rédacteur de presse et auteur des livres Le Heavy Metal au cinéma, Paroles de fans Guns N' Roses, Paroles de fans Rammstein et Welcome to my Jungle : 100 albums rock et autres anecdotes dépareillées. Adore également voyager à la recherche des lieux les plus emblématiques de la pop culture.

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires