Fanspot
Organisation des Nations unies

Saga James Bond
Film Vivre et laisser mourir Guy Hamilton (1973)
Le film s'ouvre sur un assassinat à l'Organisation des Nations unies de New York...
Organisation des Nations unies New York
Organisation des Nations unies New York. (Crédit photo : Fantrippers)

« C’est bien un allume-cigare à la Felix, c’est lumineux ! »

James Bond (Roger Moore)

En 24 heures, trois agents du MI6 sont tués dans divers endroits du monde. Le seul lien entre tous ? Le Dr Kananga, sur lequel chacun des agents enquêtait.

L’un d’entre eux a été assassiné en pleine séance à l’Organisation des Nations unies. James Bond est dépêché à New York pour découvrir toute l’affaire. Sur place, il va pouvoir compter sur le soutien de son ami de longue date, Félix Leiter.

1962

C’est la date à laquelle Ian Fleming pensa à Roger Moore pour le rôle de James Bond. Décédé en 1964, l’auteur n’aura jamais pu voir son premier choix sur grand écran, puisque Vivre et laisser mourir n’est sorti qu’en 1973.

Scène à l'organisation des nations unies dans Vivre et laisser mourir
Scène à l’Organisation des Nations unies dans Vivre et laisser mourir. (Crédit photo : EON Productions)
Scène à l'organisation des nations unies dans Vivre et laisser mourir
Scène à l’Organisation des Nations unies dans Vivre et laisser mourir. (Crédit photo : EON Productions)

Organisation des Nations unies

L’Organisation des Nations unies a été fondée au lendemain de la Seconde guerre mondiale, en 1945, afin de préserver la paix dans le monde.

La paix et la sécurité, le changement climatique, le développement durable, les droits de l’homme, le désarmement, le terrorisme, les crises humanitaires et sanitaires, l’égalité entre hommes et femmes, la gouvernance, la production alimentaire… sont autant de missions que l’ONU et ses 193 membres se sont données.

Le siège de l’Organisation des Nations unies se situe à New York. Il a été inauguré le 9 janvier 1951, construit sur un terrain donné par John Davison Rockefeller Junior.

Le bâtiment bénéficie d’un régime d’extraterritorialité. C’est-à-dire qu’aucun membre des forces de sécurité américaine ne peut pénétrer dans le bâtiment sans autorisation du Secrétaire général, le plus haut fonctionnaire de l’institution.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Coffret intégrale James Bond Blu-Ray

Coffret James Bond intégrale

Retrouvez dans ce coffret James Bond événement les 24 films de la saga !
Contient:
– James Bond contre Dr No (1962)
– Bons baisers de Russie (1963)
– Goldfinger (1964)
– Opération Tonnerre (1965)
– On ne vit que deux fois (1967)
– Au service secret de Sa Majesté (1969)
– Les Diamants sont éternels (1971)
– Vivre et laisser mourir (1973)
– L’Homme au pistolet d’or (1974)
– L’Espion qui m’aimait (1976)
– Moonraker (1979)
– Rien que pour vos yeux (1981)
– Octopussy (1983)
– Dangereusement vôtre (1985)
– Tuer n’est pas jouer (1987)
– Permis de tuer (1989)
– GoldenEye (1995)
– Demain ne meurt jamais (1997)
– Le Monde ne suffit pas (1999)
– Meurs un autre jour (2002)
– Casino Royale (2006)
– Quantum of Solace (2008)
– Skyfall (2012)
– 007 Spectre (2015)

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de James Bond sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Damien Duarte

jeudi 4 mars 2021

Passionné par la culture pop depuis son enfance, ses références vont de Donald Duck à Batman en passant par Marty McFly. Fantripper dans l'âme, voyager sur les traces de Ghostbusters, James Bond ou des héros de romans comme Cotton Malone fait partie d'un séjour idéal et réussi !

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires