Fanspot
Maison de Pierre Loti

Roman Le roman d'un enfant Pierre Loti (1890)
Écrivain, marin, aventurier et académicien, Pierre Loti était un homme aux mille voyages, dont il rapportait toujours un souvenir pour orner sa maison.
Maison de Pierre Loti Rochefort
Maison de Pierre Loti Rochefort - Photo Wikimedia Commons by Jean-Marie Dumont

« Dans la salle à manger de ma maison familiale – qui me paraissait alors un lieu immense – j’étais, depuis un moment sans doute, engourdi et tranquille sous l’influence de l’obscurité envahissante. »

Extrait du Roman d’un enfant de Pierre Loti

Né en 1850 dans cette maison, Pierre Loti, le nom de plume de Louis-Marie-Julien Viaud, était un personnage haut en couleurs. Inspiré par son frère Gustave, médecin de la marine, Pierre Loti veut devenir officier de marine. Le décès de Gustave en mer en 1865 ne fait que renforcer sa détermination et il parvient à sillonner les mers. C’est au cours de ses voyages que Pierre trouve l’inspiration pour ses nombreux romans, devenus d’importants succès, lesquels le conduiront jusqu’à l’Académie française en 1891 et sera même élu à la place d’Émile Zola, éternel candidat à l’illustre institution, avec lequel il était en concurrence directe.

Dans son Roman d’un enfant, Pierre Loti évoquait notamment son enfance dans cette demeure si particulière, une maison que l’écrivain a tenu a conserver toute sa vie, malgré ses nombreuses escapades, notamment dans le pays basque qui le fascinait.

De ses voyages, Pierre Loti ne manquait pas de ramener des souvenirs, des inspirations, des rêves. Il en profitait pour orner sa maison familiale. Une demeure qu’il ne trouvait pas assez grande. En 1895, Pierre Loti acheta la maison mitoyenne du 139 rue Antoine Chauzy et transforma alors les lieux en mettant en scène de nombreuses pièces-musées. Les fêtes qu’il y organisaient étaient mémorables, de nombreuses célébrités de l’époque y affluaient dont Sarah Bernhardt, visiteuse régulière. En 1973, sa demeure est devenu un musée, ouvert par la ville de Rochefort après la cession des lieux par la famille du romancier en 1969.

Pourtant, cette décision est à des lieues des souhaits de Pierre Loti. Dans une lettre adressée à son fils Samuel, le romancier l’autorisait à tout vendre, sauf des objets de famille et son musée personnel. « Tu gardes ou tu brûles » avait donné pour consigne son géniteur. Heureusement, Samuel n’en fit rien et la ville peut aujourd’hui se targuer de posséder l’un des musées les plus extraordinaires. Plutôt bien loti.

64

Lorsque la Première guerre mondiale éclate, Pierre Loti a 64 ans. La marine refuse de le réintégrer, il s’engage alors dans l’armée de terre au grade de colonel et devient même conseiller au quartier général de l’armée italienne.

Maison de Pierre Loti

Construite entre la fin du XVIIe et le début du XVIIIe, cette demeure fut la principale maison de Pierre Loti, écrivain voyageur originaire de Rochefort.

En 1802, le grand-père maternel de Pierre Loti achète le bâtiment situé alors rue Saint-Pierre. En 1840, elle fait l’objet d’une surélévation, gagnant ainsi un étage. Ce n’est qu’en 1871 que Pierre Loti rachète la demeure à sa mère.

Il débute alors de nombreuses rénovations, allant même jusqu’à acquérir des demeures mitoyennes pour agrandir l’espace et concrétiser tous ses projets. L’auteur voulait réaliser un thème par pièce, évoquant entre autres ses nombreux voyages.

Rachetée par la ville de Rochefort en 1969, les premières visites de la maison devenu un musée à la gloire de l’écrivain ont débuté en 1973. Classé aux monuments historiques en 1990, la maison de Pierre Loti est devenu un haut lieu de la cité rochefortaise.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Guide Londres Fantrippers

Le guide Londres des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans

Vous allez à LONDRES ?
Vous êtes fans de série, film, BD, musique, roman?
Ce guide est fait pour vous !

Harry Potter, James Bond, Bridget Jones, Amicalement Vôtre, Black Mirror, The Crown, Dr Who, Mister Bean, les Monty Python, Sherlock Holmes, Blake et Mortimer, The Beatles, David Bowie, The Who, Amy Winehouse, Dracula, Oliver Twist…

Avec plus de 1000 lieux cultes de films, séries TV, musiques, BD, romans, le Guide Londres Fantrippers propose une expérience de voyage insolite et inédite à travers plus de 1000 lieux de fictions cultes sélectionnés spécialement pour vous.

C’est la bible de la pop culture dans la capitale britannique !

Grâce à ses trois modes de consultation, découvrez Londres :

  • par quartiers en visualisant immédiatement les bonnes adresses autour de vous
  • par thèmes (bars, restaurants, shopping, gourmandise, culture…) pour une sortie sur mesure selon vos envies
  • par œuvres (cinéma, séries TV, musiques, bandes dessinées, romans) pour retrouver les lieux de vos héros et héroïnes préférés.

Après New York et Paris, ce troisième livre de la collection est enrichi par une nouvelle maquette, une pagination revue à la hausse (640 pages) et pour la première fois des parcours originaux de films (Harry Potter, James Bond, Alfred Hitchcock, comédies romantiques, superhéros), séries (God save the Queen, séries policières, séries humour, Dr Who), musiques (The Beatles, la Britpop, Icones 60′-70′, pop, punk), BD (Blake & Mortimer, From Hell, super-héros), Londres victorien, polar, Jack L’éventreur, Sherlock Holmes.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Le roman d'un enfant sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Damien Duarte

mardi 17 mai 2022

Passionné par la culture pop depuis son enfance, ses références vont de Donald Duck à Batman en passant par Marty McFly. Fantripper dans l'âme, voyager sur les traces de Ghostbusters, James Bond ou des héros de romans comme Cotton Malone fait partie d'un séjour idéal et réussi !

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires