Fanspot
Maison de Mookie

Film Do the Right Thing Spike Lee (1989)
Mookie, un jeune livreur de pizzas, vit dans une petite maison avec sa soeur dans le quartier de Bedford-Stuyvesant à Brooklyn. Un garçon tiraillé, pris au piège dans la chaleur de New York...
173 Stuyvesant Avenue New York
173 Stuyvesant Avenue New York. Crédit photo : Fantrippers

« Je pense qu’il y a beaucoup de bonnes personnes en Amérique mais il y en a aussi beaucoup de mauvaises. Les mauvaises qui sont celles qui semblent avoir tout le pouvoir et ainsi la possibilité de bloquer les choses dont vous et moi avons besoin… »

Malcolm X (citation utilisée à la fin de Do the Right Thing) par Spike Lee

Dans le film, Mookie vit dans une maison encore debout aujourd’hui. Comme si le temps s’était arrêté pour permettre à ce bâtiment de continuer à faire vivre la mémoire de ce long-métrage par ailleurs intégralement tourné sur Stuyvesant Avenue, entre Quincy Street et Lexington Avenue.

Un tournage en apparence modeste ayant dérangé les dealers opérant dans le coin. Au point d’encourager Spike Lee à faire appel à des membres de Fruit of Islam, une branche paramilitaire de Nation of Islam pour les tenir à distance.

Pour les besoins du film, l’équipe construit de toutes pièces une véritable pizzéria sur un terrain vague. L’emplacement a depuis été exploité par des promoteurs immobiliers et s’il est donc impossible de s’asseoir chez Sal pour déguster une pizza, on peut toujours se plonger dans l’ambiance, remarquablement préservée, du long-métrage.

La ville a même décidé en juillet 2015, pour le vingt-cinquième anniversaire de sa sortie en salle, de renommer une partie de la Stuyvesant Avenue, Do the Right Thing Way. Un souvenir de ces huit semaines de tournage que certains habitants se font un plaisir de raconter aux touristes.

C’est aussi ici que Spike Lee revient le 22 avril 1989 avec le groupe de rap Public Enemy afin de filmer le clip de Fight The Power, la chanson principale de la bande originale. Le réalisateur tourne ainsi deux versions de cette vidéo à la croisée des chemins entre le rassemblement politique et la performance live.

L’occasion pour lui de rendre le message de son brûlot engagé encore plus limpide et de nourrir une polémique déjà vive. Présenté à Cannes, Do the Right Thing ne remporte aucune récompense. Spike Lee, déçu, quitte alors le festival prématurément. Pour mieux revenir quelques années après.

2

Il fallut seulement deux semaines à Spike Lee pour écrire le scénario du film.

Scène de la maison de Mookie dans Do the right thing
Scène de la maison de Mookie dans Do the right thing. Crédit photo : 40 Acres & A Mule Filmworks.
Scène de la maison de Mookie dans Do the right thing
Scène de la maison de Mookie dans Do the right thing. Crédit photo : 40 Acres & A Mule Filmworks.

173 Stuyvesant Ave

Une maison entrée dans la légende grâce à Spike Lee, que la ville de New York a mis en valeur, à l’instar du reste de la rue, rebaptisée Do The Right Thing Way, à l’occasion du 24ème anninversaire du film.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Fanspots Stories New York

Fanspots Stories New York

Découvrez les secrets des lieux cultes des plus grands chefs d’œuvre de la pop culture à New York !

Capitale mondiale de la pop culture, New York incarne une liberté de création débridée. La ville qui ne dort jamais a été la muse d’un grand nombre de réalisateurs, acteurs, scénaristes, chanteurs, musiciens, dessinateurs et écrivains…

Beaucoup ont transmis leur fascination pour la cité auprès du grand public et rendu mondialement célèbres quelques uns de ses lieux, les faisant passer dans la légende de la pop culture. Ce sont les secrets de cent d’entre eux que révèle ce premier volume de la collection Fanspots Stories.

Le saviez-vous ?
Savez-vous que le tournage du clip du titre Sleep Now in the Fire de Rage Against The Machine a provoqué l’arrêt de Wall Street pour la première fois depuis 1929 ; qu’Alfred Hitchcock a tourné des scènes de La Mort aux trousses en caméra cachée à l’ONU ; que David Schwimmer, l’interprète de Ross, ne savait pas où se trouvait l’immeuble de Friends avant de se retrouver par hasard dans le restaurant du rez-de-chaussée ; que John Carpenter fut le premier réalisateur que la ville autorisa à tourner au pied de la statue de la Liberté pour New York 1997 ; que Michael Jackson a tourné deux fois dans le même station de métro de Brooklyn ; ou encore que la photo sur la pochette des Ramones fut prise à côté du CBGB, où ils firent leurs débuts ?

Fanspots Stories New York, c’est aussi
La caserne de SOS Fantômes, le célèbre pont d’Il était une fois en Amérique, le Katz’s Delicatessen de Quand Harry rencontre Sally, l’immeuble de Friends, l’appartement de Carrie Bradshaw dans Sex and the City, le Daily Planet de Superman, la bouche de métro de Marilyn Monroe, le Chelsea Hotel de Leonard Cohen, la station de métro du mythique clip Bad de Michael Jackson, l’Albert’s garden des Ramones, la Paul’s Boutique des Beastie Boys, l’immeuble de Physical Graffiti de Led Zeppelin, la tour où DJ Kool Herc a créé le hip-hop, le Baxter Building des Quatre Fantastiques, le Daily Bugle de Spider-Man, le Plaza de Gatsby le magnifique, le Brooklyn Bridge de la Trilogie new-yorkaise de Paul Auster, le Birdland évoqué par Jack Kerouac dans Sur la Route…

Réalisé par une équipe de spécialistes de la pop culture et agrémenté par de nombreuses anecdotes, Fanspots Stories New York raconte bien plus qu’une histoire : il s’agit de quelques-unes des histoires les plus fascinantes de la pop culture.

Fanspot Stories New York
100 lieux cultes pop
un concept unique et inédit
224 pages de plaisir
un beau livre grand format 24 x 30, dos rond tranchefil

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Do the Right Thing sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Damien Duarte

mercredi 29 septembre 2021

Passionné par la culture pop depuis son enfance, ses références vont de Donald Duck à Batman en passant par Marty McFly. Fantripper dans l'âme, voyager sur les traces de Ghostbusters, James Bond ou des héros de romans comme Cotton Malone font partie d'un séjour idéal et réussi !

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires