Fanspot
Lieu de l'accident

Film Le Corniaud Gérard Oury (1965)
Cette scène avec Bourvil et Louis de Funès est, encore aujourd'hui, dans tous les esprits. Elle immortalise l'accident le plus culte du cinéma français.
Place du Panthéon Paris
Place du Panthéon Paris. (Crédit photo : Fantrippers)

« Ah bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien forcément ! »

Antoine Maréchal (Bourvil) à Léopold Saroyan (Louis de Funès)

Antoine Maréchal (Bourvil) est sur un petit nuage, il part enfin pour l’Italie au volant de sa belle 2CV bleue. Les valises faites, il se dirige tranquillement vers la place du Panthéon.

Au même moment, la Rolls Royce de Léopold Saroyan (Louis de Funès) déboule en trombe par la rue Clovis et percute par l’arrière la petite Citroën qui tombe en morceaux devant le numéro 6 de la place du Panthéon.

Catastrophe, Antoine sort complètement dévasté de sa voiture en miettes. Ses vacances sont fichues et il ne sait ce qu’il va devenir.

L’antipathique Saroyan, dont le destin du pauvre homme lui importe peu, lui assure que ce n’est pas grave et qu’il n’a qu’à marcher. Il lui donne précipitamment sa carte de visite, puis retourne vaquer à ses occupations, laissant Antoine sur le parvis.

Lorsque Bourvil lance la réplique, devenue culte, « Ah bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien forcément ! », on peut apercevoir rapidement Louis de Funès tourner la tête. Il fut pris d’un fou rire à cause de cette répartie totalement improvisée par son compère.

250

Pour disloquer entièrement la 2CV, il a fallu implanter 250 boulons électriques sur des points stratégiques. La scène devait absolument être tournée en une fois, la moindre faille réduisait un mois de travail à néant.

Scène de l'accident dans Le Corniaud
Scène de l’accident dans Le Corniaud. (Crédit photo : Les Films Corona, Explorer Film ’58)
Scène de l'accident dans Le Corniaud
Scène de l’accident dans Le Corniaud. (Crédit photo : Les Films Corona, Explorer Film ’58)
Scène de l'accident dans Le Corniaud
Scène de l’accident dans Le Corniaud. (Crédit photo : Les Films Corona, Explorer Film ’58)
Scène de l'accident dans Le Corniaud
Scène de l’accident dans Le Corniaud. (Crédit photo : Les Films Corona, Explorer Film ’58)
Scène de l'accident dans Le Corniaud
Scène de l’accident dans Le Corniaud. (Crédit photo : Les Films Corona, Explorer Film ’58)
Scène de l'accident dans Le Corniaud
Scène de l’accident dans Le Corniaud. (Crédit photo : Les Films Corona, Explorer Film ’58)

6 place du Panthéon

Proche du Panthéon, face à l’église Saint-Étienne-du-Mont, le numéro 6 est idéalement situé sur cette place parisienne particulièrement prisée.

Conçue en 1770 sur les anciens jardins de l’abbaye Sainte-Geneviève, la place du Panthéon a nécessité la destruction du collège de Lisieux, fondé en 1336 par Guy d’Harcourt.

L’actuel Panthéon était autrefois dénommé l’église Sainte-Geneviève, d’où le nom de sa rue voisine, la Montagne-Sainte-Geneviève. Le changement de dénomination se fit au lendemain de la Révolution française.

Le numéro 6 accueillit de 1930 à 1999 le compositeur Maurice Duruflé et sa compagne organiste Marie-Madeleine Chevalier. Une plaque sur la façade de l’immeuble leur rend hommage.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Le Corniaud en coffret édition limitée 50ème anniversaire

Le Corniaud en coffret édition limitée 50ème anniversaire

Découvrez le coffret édition limitée 50ème anniversaire du Corniaud en version restaurée avec scénario du film annoté par Gérard Oury, sélection d’articles de presse assemblée par la mère du réalisateur et Blu-Ray bonus exclusif.

SYNOPSIS : Les vacances d’Antoine Maréchal sont bien compromises. À son départ, sa 2 CV est réduite en miettes par la Rolls de Saroyan. Pour le dédommager, ce dernier lui offre un voyage Naples-Bordeaux tous frais payés, au volant d’une superbe Cadillac bourrée de drogue et de diamants…

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Le Corniaud sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Damien Duarte

jeudi 4 mars 2021

Passionné par la culture pop depuis son enfance, ses références vont de Donald Duck à Batman en passant par Marty McFly. Fantripper dans l'âme, voyager sur les traces de Ghostbusters, James Bond ou des héros de romans comme Cotton Malone fait partie d'un séjour idéal et réussi !

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires