Fanspot
Château de Chantilly

Saga James Bond
Film Dangereusement vôtre John Glen (1985)
James Bond (Roger Moore) et Sir Godfrey Tibbett (Patrick Macnee) partent sous couverture pour le château de Chantilly.
Château de Chantilly
Château de Chantilly. (Crédit photo : SofieLayla Thal de Pixabay)

« – Une riche propriétaire ?

– J’ignore. Mais j’aimerais assez passer la nuit sur cette inconnue.

– Nous sommes en mission.

– Sir Godfrey, être en mission vous amène parfois à faire le sacrifice de vous-même. »

Sir Godfrey Tibbett (Patrick Macnee) et James Bond (Roger Moore)

La somptueuse demeure est le repaire de Max Zorin (Christopher Walken), industriel passionné de chevaux, soupçonné de les doper par James Bond (Roger Moore) et Sir Godfrey (Patrick Macnee). Les deux hommes parviennent ainsi à se faire inviter sous couverture à la vente de chevaux de Zorin qui se déroule au château de Chantilly.

Bond y rencontre officiellement Zorin, May Day (Grace Jones), Scarpine (Patrick Bauchau) ou encore Jenny Flex (Alison Doody) et Stacey Sutton (Tanya Roberts).

Tibbett se fait passer pour le majordome de Bond, alias James St John Smith. Un petit clin d’œil à Chapeau melon et bottes de cuir, la série dans laquelle Patrick Macnee joue le rôle titre, est fait lorsque Tibbett monte les bagages de Bond et que ce dernier lui prend un parapluie sous le bras.

Après avoir découvert le laboratoire secret de Zorin ainsi que son entrepôt, Tibbett se fait tuer par May Day et Jenny Flex, puis la somptueuse Rolls-Royce est jetée dans le lac avec Bond à son bord. Ce dernier parvient à survivre en utilisant l’air des pneus de la voiture.

354HYK

La Rolls-Royce Silver Cloud Série II que l’on aperçoit dans le film est immatriculée 354HYK. En réalité sa vraie plaque était CUB1 puisqu’il s’agissait de la voiture du producteur Albert R. Broccoli, Cubby pour les intimes. Patrick Macnee, qui était au volant du véhicule, se souvient comment le producteur suivait du regard sa précieuse voiture, inquiet notamment sur les routes équestres du château.

Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre. (Crédit photo : EON Productions, Danjaq, MGM et United Artists)
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre. (Crédit photo : EON Productions, Danjaq, MGM et United Artists)
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre. (Crédit photo : EON Productions, Danjaq, MGM et United Artists)
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre. (Crédit photo : EON Productions, Danjaq, MGM et United Artists)
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre. (Crédit photo : EON Productions, Danjaq, MGM et United Artists)
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre. (Crédit photo : EON Productions, Danjaq, MGM et United Artists)
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre
Scène au Château de Chantilly dans Dangereusement vôtre. (Crédit photo : EON Productions, Danjaq, MGM et United Artists)

Château de Chantilly

L’actuel château de Chantilly est une reconstruction datant du XIXe siècle d’un édifice plus ancien.

En 1830, le duc d’Aumale, avant-dernier fils du roi Louis-Philippe 1er reçoit en héritage le domaine de Chantilly. Soucieux de faire perdurer son héritage familial, Henri d’Orléans (1822-1897) entreprend en 1875 de faire reconstruire le château à l’identique.

D’abord construit en 1358, les plans furent conservés et confiés à l’architecte Honoré Daumet. Au terme de 10 ans de travaux, le duc d’Aumale installa ses collections dans le somptueux édifice.

Veuf et ayant perdu ses deux fils, Henri d’Orléans décida de léguer le domaine et ses collections à l’Institut de France à condition d’en faire un musée, le musée Condé.

Aujourd’hui encore, il est possible d’admirer la seconde collection de peintures anciennes, après le Louvre, l’immense bibliothèque et les appartements privés du duc.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Coffret intégrale James Bond Blu-Ray

Coffret James Bond intégrale

Retrouvez dans ce coffret James Bond événement les 24 films de la saga !
Contient:
– James Bond contre Dr No (1962)
– Bons baisers de Russie (1963)
– Goldfinger (1964)
– Opération Tonnerre (1965)
– On ne vit que deux fois (1967)
– Au service secret de Sa Majesté (1969)
– Les Diamants sont éternels (1971)
– Vivre et laisser mourir (1973)
– L’Homme au pistolet d’or (1974)
– L’Espion qui m’aimait (1976)
– Moonraker (1979)
– Rien que pour vos yeux (1981)
– Octopussy (1983)
– Dangereusement vôtre (1985)
– Tuer n’est pas jouer (1987)
– Permis de tuer (1989)
– GoldenEye (1995)
– Demain ne meurt jamais (1997)
– Le Monde ne suffit pas (1999)
– Meurs un autre jour (2002)
– Casino Royale (2006)
– Quantum of Solace (2008)
– Skyfall (2012)
– 007 Spectre (2015)

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de James Bond sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Damien Duarte

mercredi 12 mai 2021

Passionné par la culture pop depuis son enfance, ses références vont de Donald Duck à Batman en passant par Marty McFly. Fantripper dans l'âme, voyager sur les traces de Ghostbusters, James Bond ou des héros de romans comme Cotton Malone fait partie d'un séjour idéal et réussi !

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires