Fanspot
Cart & Horses

Musique Strange World Iron Maiden (morceau - 1980)
Il était une fois l'un des plus grands groupes de heavy metal du monde. Un mastodonte ayant défié le temps à grands coups de tubes intemporels, envers et contre les modes. Plus qu'une simple troupe de musiciens, Iron Maiden incarne depuis plus de 45 ans un idéal rock and roll sans compromis.
Cart & Horses
"Cart & Horses/Egans Freehouse, Stratford, London E15" by Kake . is licensed under CC BY-NC-SA 2.0

 “Je trouve naturel d’écrire à la basse et beaucoup de gens trouvent cela vraiment étrange.”

Steve Harris, bassiste d’Iron Maiden.

Nous sommes au début des années 1970 dans la banlieue de Londres. Steve Harris, bassiste de son état, joue au Cart & Horses avec son groupe Gypsy’s Kiss. Leur set-list se compose principalement de reprises comm Smoke on the Water de Deep Purple, Paranoid de Black Sabbath, All Right Now de Free, I Am the Walrus des Beatles et même Need no Doctor de Ray Charles. Dans le lot, Gypsy’s Kiss parvient à caser quelques compositions. C’est notamment à cette période qu’est interprétée Endless Pitt ; une chanson amenée à devenir Innocent Exile chez Iron Maiden. Talentueux, le groupe ne fait pas long feu pour autant et se sépare au bout de six concerts dont la moitié a été donnée au Cart & Horses. En 1974, Steve Harris rejoint Smiler. Le boogie est au programme avec toujours plusieurs reprises et des inédits habilement insérés ici ou là. Et c’est toujours au Cart & Horses que cela se passe ! L’année suivante voit la naissance véritable d’Iron Maiden. Selon le bassiste, le nom provient du film The Man in the Iron Mask, long métrage lui ayant rappelé la méthode de torture de la vierge de fer (Iron Maiden en anglais), soit une sorte de sarcophage dont l’intérieur était tapissé de pointes acérées.

Au début, les sets-list se composent toujours de réinterprétations de tubes d’autres groupes. Pourtant, les compositions de Steve Harris commencent à se faire plus précises et plus efficaces. Strange World, notamment, impressionne les spectateurs présents lors de ces soirées au Cart & Horses où sans le savoir, Iron Maiden écrit l’histoire. C’est dans ce même pub que le combo expérimente pour la première fois les effets pyrotechniques sur scène. Peu à peu, la composition du groupe change. Lors de l’ultime concert au Cart & Horses, la formation compte, en plus de l’indéboulonnable Steve Harris, le guitariste emblématique Dave Murray.

En 1979, après avoir trouvé une formule visiblement gagnante, tant au niveau de la tonalité musicale que des relations entre les musiciens, Iron Maiden entre en studio. De nombreuses chansons affinées sur la scène du Cart & Horses sont enregistrées, dont Strange World.
Le chanteur, Paul Di’Anno fait des merveilles mais en 1981, après la sortie du second album, Killers, le groupe décide de l’écarter en raison de ses problèmes de drogue. Son remplaçant, Bruce Dickinson s’avère beaucoup plus gérable et responsable. Sa voix est devenue avec le temps si indissociable du heavy metal d’Iron Maiden que tous ceux l’ayant précédé ont été oubliés.

Adulé dans le monde entier, toujours snobé par les médias, Iron Maiden et sa terrifiante mascotte, le démon Eddie, possèdent l’une des carrières les plus impressionnantes de l’histoire de la musique. Un succès donnant régulièrement lieu à des toasts du côté du Cart & Horses, où tout a commencé.

100.000.000

Depuis ses débuts, Iron Maiden a écoulé 100 millions d’albums malgré le peu de soutien de la part des radios et de la télévision.

Cart & Horses

Le Cart & Horses annonce la couleur sans équivoque : c’est entre ces murs qu’est né Iron Maiden ! Un établissement incontournable où on célèbre le heavy metal de ce géant de la musique suramplifiée.

Situé dans l’East End de Londres, le ... En savoir plus sur Cart & Horses

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Cultes! musique : 100 lieux mythiques de musique

Embarquez immédiatement pour un exaltant tour du monde en compagnie des quelques-uns des groupes et artistes les plus emblématiques de la musique !

Direction Melbourne en Australie pour une balade au fil de la AC/DC Lane avant de traverser l’iconique passage piéton d’Abbey Road en compagnie des Beatles. Visitez la maison de Janis Joplin à San Francisco et découvrez comment Johnny Cash s’est retrouvé à jouer ses plus grands hits devant une foule de prisonniers à San Quentin. Parcourez les routes sinueuses de Laurel Canyon à Los Angeles avec Crosby, Stills, Nash & Young et faites étape au Japon pour y retrouver Deep PurplePhil Collins et Daft Punk. Roulez à tombeau ouvert sur la Tina Turner Highway avant de pénétrer dans les studios les plus légendaires de l’histoire de la musique. Revenez aux origines troubles de Billie Holiday et pactisez avec Robert Johnson au célèbre crossroad à Clarksdale, dans le Mississippi. Embarquez immédiatement pour un exaltant tour du monde en compagnie des quelques-uns des groupes et artistes les plus emblématiques de la musique ! Revivez le concert de Jimi Hendrix sur l’île de Wight avant de rendre hommage à Bob Marley en Jamaïque.

Réalisé par une équipe de spécialistes de pop-culture et agrémenté par de nombreuses anecdotes, Cultes! musique raconte les secrets des lieux ayant fait l’histoire de la musique.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Strange World sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Gilles Rolland

jeudi 3 mars 2022

Passionné de cinéma, de rock and roll, de séries TV et de littérature. Rédacteur de presse et auteur des livres Le Heavy Metal au cinéma, Paroles de fans Guns N' Roses, Paroles de fans Rammstein et Welcome to my Jungle : 100 albums rock et autres anecdotes dépareillées. Adore également voyager à la recherche des lieux les plus emblématiques de la pop culture.

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires