Fanspot
Battersea Power Station

Musique Animals Pink Floyd (album - 1977)
Légende du rock progressif britannique, Pink Floyd a imposé de nouveaux standards mais aussi une imagerie des plus marquantes. La pochette d'Animals, le dixième album du groupe demeure à ce titre la plus remarquable. C'est en tout cas celle dont tout le monde se souvient.
Battersea Power Station Londres
Battersea Power Station Londres

“Je suis en compétition avec moi-même et je ne cesse de perdre.”

Roger Waters

Le printemps 1976 est marqué par le début des sessions de travail du nouvel album de Pink Floyd. Le groupe est alors sur le toit du monde. Juste avant l’explosion punk, chacune de ses sorties crée l’événement et le dernier disque en date, Wish You Were Here est un succès dans le monde entier. Jouissant désormais d’un studio qu’ils ont façonné à leur image, les musiciens enregistrent sereinement jusqu’en décembre de la même année. Nick Mason, le batteur, déclara plus tard à propos de ces sessions : “Animals m’a procuré plus de plaisir que Wish You Were Here. L’esprit du groupe était de retour.”.

Déjà populaire pour son univers graphique très marqué et travaillé, Pink Floyd tient à offrir à son nouveau-né une pochette à la hauteur de son investissement. Une nouvelle fois, le groupe fait appel au collectif Hipgnosis pour imaginer un concept en mesure d’illustrer les morceaux nouvellement enregistrés. Mais l’idée retenue finalement est de Roger Waters : un cliché de la centrale électrique de Battersea avec un ballon en forme de cochon accroché à l’une des cheminées.

Le groupe contacte alors Ballon Fabrik, une société allemande et commande une sorte de dirigeable géant de douze mètres de long. Le cochon est affectueusement baptisé Algie. Le 2 décembre 1976, l’animal est accroché à la Battersea Power Station. Onze photographes et huit caméras sont sur place pour immortaliser le moment. Un tireur d’élite a également été dépêché pour tirer sur le ballon au cas où celui-ci viendrait à se décrocher. Malheureusement, le mauvais temps sur Londres retarde la session d’une journée et le tireur en question n’est pas informé de la date du report. Le lendemain, le pire scénario envisageable se produit : le cochon se détache et s’envole dans le ciel anglais. Il passe alors au-dessus de l’aéroport de Londres-Heathrow et provoque l’annulation de plusieurs vols, puis il atterrit tranquillement dans une ferme du Kent. Le troisième jour, le ballon est de retour et les photographes peuvent le capturer flottant paresseusement au-dessus des cheminées de la Battersea Power Station. Pour autant, le résultat est décevant et Hipgnosis finit par incruster le cochon sur l’un des clichés pris le premier jour lors des repérages.

Plusieurs fois utilisé par la suite par Roger Waters, notamment en 2018 lors de sa tournée, le cochon gonflable est devenu l’un des symboles de Pink Floyd. La pochette quant à elle, s’est frayée un chemin dans l’inconscient collectif. En 2006, le cinéaste Alfonso Cuarón y a même fait un clin d’œil dans son film Les Fils de l’Homme où la Battersea Power Station tient aussi un rôle.

7

Les membres de Pink Floyd ont imaginé sept noms de groupe avant d’adopter leur identité définitive.

Battersea Power Station

Imposante et à sa façon majestueuse, la Battersea Power Station tient une place à part dans la skyline de Londres. Cette ancienne centrale électrique au charbon est à la fois plébiscitée par les musiciens, les cinéastes et les artistes de tous les champs culturels.

Quand elle entre en fonction en 1933, la Battersea Power Station est l’une des premières grandes centrales électriques au charbon d’Angleterre. Située sur la rive sud de la Tamise, elle a définitivement arrêté sa production en 1983. Depuis, elle est apparue au générique de films comme Les Fils de l’Homme et Nanny McPhee et le Big Bang mais aussi dans des séries comme Doctor Who. Au centre de toutes les attentions, elle a été revendue en 2018 et se trouve au centre d’un ambitieux projet de réhabilitation.

Y aller

Le conseil d'achat Fantrippers

Cultes! musique : 100 lieux mythiques de musique

Embarquez immédiatement pour un exaltant tour du monde en compagnie des quelques-uns des groupes et artistes les plus emblématiques de la musique !

Direction Melbourne en Australie pour une balade au fil de la AC/DC Lane avant de traverser l’iconique passage piéton d’Abbey Road en compagnie des Beatles. Visitez la maison de Janis Joplin à San Francisco et découvrez comment Johnny Cash s’est retrouvé à jouer ses plus grands hits devant une foule de prisonniers à San Quentin. Parcourez les routes sinueuses de Laurel Canyon à Los Angeles avec Crosby, Stills, Nash & Young et faites étape au Japon pour y retrouver Deep PurplePhil Collins et Daft Punk. Roulez à tombeau ouvert sur la Tina Turner Highway avant de pénétrer dans les studios les plus légendaires de l’histoire de la musique. Revenez aux origines troubles de Billie Holiday et pactisez avec Robert Johnson au célèbre crossroad à Clarksdale, dans le Mississippi. Embarquez immédiatement pour un exaltant tour du monde en compagnie des quelques-uns des groupes et artistes les plus emblématiques de la musique ! Revivez le concert de Jimi Hendrix sur l’île de Wight avant de rendre hommage à Bob Marley en Jamaïque.

Réalisé par une équipe de spécialistes de pop-culture et agrémenté par de nombreuses anecdotes, Cultes! musique raconte les secrets des lieux ayant fait l’histoire de la musique.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Découvrez tous les lieux de Animals sur notre carte


Facebook Twitter Instagram

Par Gilles Rolland

mercredi 9 mars 2022

Passionné de cinéma, de rock and roll, de séries TV et de littérature. Rédacteur de presse et auteur des livres Le Heavy Metal au cinéma, Paroles de fans Guns N' Roses, Paroles de fans Rammstein et Welcome to my Jungle : 100 albums rock et autres anecdotes dépareillées. Adore également voyager à la recherche des lieux les plus emblématiques de la pop culture.

Discutons de ce fanspot

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires