Adresse Observatoire Griffith 2800 E Observatory Rd, Los Angeles, CA 90027, États-Unis

Construit en 1935, l’observatoire Griffith est un observatoire astronomique reconnaissable entre tous.

Situés sur le Mont Hollywood à 300m d’altitude, les lieux sont particulièrement appréciés des touristes et des habitants.

Projections au planétarium, expositions scientifiques ou simplement pour l’incroyable panorama, les raisons de venir à l’observatoire sont nombreuses.

Il doit son nom au colonel Griffith J. Griffith (1850-1919) qui donna des terrains et des fonds pour construire un observatoire afin de rendre l’astronomie accessible à toutes et tous.

Cette incroyable donation cache une bien plus triste histoire. En 1903, Griffith tira sur sa femme alors qu’ils séjournaient à l’hôtel Arcadia de Santa Monica. Il ne la tua pas, mais lui fit perdre l’usage de son œil droit et la défigura. Il fut condamné à deux ans de prison.

À sa sortie, le « philanthrope » fit son don conséquent à Los Angeles en « cadeau de Noël », pour se racheter et entrer ainsi dans l’histoire non pas comme meurtrier, mais comme amoureux de la science.

De surcroît, son titre de colonel ne figure sur aucun registre officiel.

Le conseil d'achat Fantrippers

Le guide Paris des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans

Le guide Paris des 1000 lieux cultes de films, séries, musiques, bd et romans

Le guide le plus cool de Paris !

Le café d’Amélie Poulain, l’hôtel particulier de Intouchables, le club de jazz du final de La La Land, l’Hôtel du Nord de la mythique réplique d’Arletty “Atmosphère”, le cinéma d’A bout de souffle, le restaurant de Ratatouille, les quais de la Seine de Minuit à Paris, les lieux secrets du Da Vinci Code, l’épicerie de Janvier dans La Traversée de Paris, le pont d’Inception et de Peur sur la ville, les adresses des scènes spectaculaires de Mission Impossible 6, mais aussi des séries 10%, Engrenages, Le Bureau des Légendes, Sense8, Sex and The City, Gossip Girl…

Le Café de Flore d’Etienne Daho, l’hôtel de Jay-Z et Kanye West dans Nas in Paris, la station de métro du Poinçonneur des Lilas de Serge Gainsbourg, le pont Mirabeau de Serge Reggiani et Marc Lavoine, la gare de Lyon de Mc Solaar…

Les lieux évoqués dans les bandes dessinée Adèle Blanc-Sec, Largo Winch, Blake & Mortimer, Michel Vaillant…

Mais aussi dans les romans d’Ernest Hemingway, Victor Hugo, Leo Malet, Daniel Pennac, Marc Levy, Guillaume Musso…vous trouverez tous les lieux incontournables de la Pop Culture Parisienne dans ce nouveau guide.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix