fbpx

Article
10 lieux de tournage à voir à moins de 100 kilomètres de Tours

Film

Situé en Centre-Val de Loire, Tours jouit d’une excellente localisation. La préfecture d’Indre-et-Loire est riche d’un patrimoine culturel incroyable et les lieux de tournage ne manquent pas à 100 kilomètres à la ronde.

Cathédrale Saint-Pierre-de-Poitiers – Carmen Sandiego

1 Rue Sainte-Croix, 86000 Poitiers

Vu dans la série Netflix Carmen Sandiego, la cathédrale Saint-Pierre-de-Poitiers suscite l’admiration de la jeune héroïne. Construit à la fin du XIIe siècle, cet édifice religieux, le plus vaste de la ville, a été bâtie sur l’emplacement d’une autre cathédrale, celle d’Hilaire de Poitiers. En 1912, Saint-Pierre-de-Poitiers reçut du pape Pie X le titre de basilique mineure. D’abord un personnage de roman, Carmen Sandiego a été décliné sur plusieurs supports ludo-éducatifs comme des jeux vidéos ainsi que deux séries animées dont la plus récente est sortie en 2019 sur Netflix. La comédienne Gina Rodriguez (Jane the Virgin), double l’héroïne dans la version originale.

Château de Chenonceau – Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ?

37150 Chenonceaux

Pour faire aimer la France à leurs gendres, les Verneuil organisent un grand tour des merveilles que le pays propose. Parmi elles, le château de Chenonceau est à l’honneur, principalement les jardins de Diane de Poitiers. L’édifice est habituellement réfractaire aux tournages, mais selon la direction du château, les équipes ont été accueillies gratuitement et à titre exceptionnel, à la seule condition que les visiteurs puissent se prendre en photo librement avec les membres du casting.

Musée de l’Atome – Fantômas se déchaîne

Centrale nucléaire de Chinon, 37420 Avoine

Construite à partir de 1957, la boule de Chinon et ses 55 mètres de diamètre devint la première centrale nucléaire française. Entre 1963 et 1973, celle-ci a produit 2,5 TWh d’électricité. Juste avant sa mise en service, l’équipe de Fantômas se déchaîne s’est emparée des lieux pour y abriter le laboratoire du professeur Marchand (Albert Dagnant), enlevé par Fantômas (Jean Marais). Le modernisme des lieux en fit un lieu de tournage idéal pour le deuxième opus de la saga. Aujourd’hui, la boule de Chinon abrite le Musée de l’Atome que l’on peut visiter gratuitement après une inscription préalable. Fantômas se déchaîne est la première apparition à l’écran d’Olivier de Funès, le fils de Louis de Funès, dans le rôle de Michou, le jeune frère de la photographe Hélène (Mylène Demongeot). Par la suite, il renonça à la carrière de comédien, la trouvant trop précaire, pour devenir pilote d’avion.

Château d’Amboise – L’Art du crime

Montée de l’Emir Abd el Kader, 37400 Amboise

Les deux premiers épisodes de la série L’Art du crime sont tournés au château d’Amboise. Tableau volé, cadavre retrouvé, de nombreuses intrigues attendent Antoine Verlay (Nicolas Gob) et Florence Chassagne (Eléonore Gosset-Bernheim). Palais des rois de France à la Renaissance, dernière résidence de Léonard de Vinci, fleuron des châteaux de la Loire, le château royal d’Amboise est inscrit au titre de monuments historiques depuis 1840.

étang – Une vie meilleure

41220 Dhuizon

Yann (Guillaume Canet) et Nadia (Leila Bekhti) se rendent dans une cabane abandonnée au bord de l’un des étangs de la commune et veulent la convertir en restaurant. Comptant pas moins de 135 bassins, Dhuizon, et plus précisément Saint-Viâtre, possède une maison des étangs, présentant une approche historique de la région mais aussi de sa gestion, de l’écologie, de sa faune et de sa flore. Pour sa prestation dans le film, Guillaume Canet a remporté le prix du meilleur acteur au Festival international du film de Rome en 2011.

Le Vieux Mans – L’Homme au masque de fer

Le Vieux Mans, 72000 Le Mans

Présentant la vie supposé du jumeau de Louis XIV, L’Homme au masque de fer a utilisé le Vieux Mans comme décor de ce film. Centre médiéval de la ville mancelle, il a été requalifié Cité Plantagenêt en 2003. On y trouve des traces de civilisation dès le IIIe siècle et de nombreuses constructions, encore visibles aujourd’hui, datent du début du IIe millénaire. Le film est inspiré d’une histoire vraie. La mort d’un prisonnier en 1703 dont nul ne connaissait ni le nom ni le motif d’incarcération à la Bastille suscita un intérêt certain. Voltaire le décrivait alors comme un symbole de l’absolutisme monarchique. Les théories fusèrent. Frère jumeau de Louis XIV, véritable roi de France ou encore Nicolas Fouquet, le surintendant des finances de l’époque présumé mort en 1680, année de l’incarcération de l’inconnu… Aujourd’hui encore, personne ne peut affirmer avec certitude la véritable identité de cet homme. De nombreuses hypothèses parlent d’Eustache Dauger, un valet emprisonné pour avoir découvert des détournements de fonds opérés par le cardinal Mazarin. Tandis que le masque de fer aurait été en réalité fait de tissu. Un mystère qui ne sera probablement jamais résolu.

D86 – Le Cerveau

Le Bourg – 41170 Baillou

à bord d’un bus pour tenter d’échapper à la police, Arthur (Jean-Paul Belmondo) et Anatole (Bourvil) demandent au chauffeur de s’arrêter et se font passer pour des policiers pour entrer dans la voiture… de véritables policiers ! Cette scène a été tournée près de Baillou, sur la D86 avec l’église Saint-Jean-Baptiste en arrière-plan. Cette dernière est, par ailleurs, inscrite aux monuments historiques depuis 1948. Le Cerveau a été tourné en français et en anglais simultanément par le même casting.

Château de Chambord – Les Sous-doués en vacances

Château de Chambord, 41250 Chambord

En partance pour Saint-Tropez, la camionnette passe par le château de Chambord. édifié dès 1519 à la demande de François Ier, le château surgit au cœur des terres marécageuses de la Sologne et s’impose rapidement comme l’emblème de la Renaissance française. La chanson du film, Destinée, connu un succès fou, plus important encore que le long métrage. Pourtant, jamais Guy Marchand ne s’en approprie le titre dans ses discographies. Avec ce morceau, l’acteur-auteur-chanteur comptait se moquer de la variété française, des chansons faciles et de l’usage du synthétiseur. Guy Marchand n’a jamais compris le succès de cette chanson, composée à la va-vite pour un film.

Circuit des 24h du Mans – Michel Vaillant

72000 Le Mans

Michel Vaillant (Sagamore Stévenin) concourt pour la célèbre course des 24h du Mans. Celle-ci se tient bien sûr sur le mythique circuit. Mais il ne doit pas être confondu avec le circuit Bugatti, un tracé permanent avec lequel il partage les stands et une brève portion de piste. Il est possible de rouler sur le circuit avec sa voiture puisque plusieurs tronçons sont en réalité composés de routes empruntés chaque jour par les automobilistes. Le speaker officiel des 24 heures du Mans, Bruno Vandestick, interprète son propre rôle dans le long métrage.

Château du Moulin – Thierry la Fronde

41230 Lassay-sur-Croisne

Le cinquième épisode de la première saison, Le Trésor du Prince, fut l’occasion pour l’équipe de tournage de prendre possession du château du Moulin. Les scènes extérieures ont été tournées dans l’enceinte de ce château. Le bâtiment n’a pas oublié les prouesses du justicier. En effet, avant sa mise en vente et lorsqu’il était possible de le visiter, une salle spéciale Thierry la Fronde permettait de revoir le dit épisode et de faire découvrir aux plus jeunes, mais également de rappeler aux moins jeunes, les exploits du héros de la Sologne.

Découvrez tous les lieux de tournage à moins de 100 km de chez vous grâce à la géolocalisation Fantrippers

Le conseil d'achat Fantrippers

Couverture Cultes! séries

Cultes! séries : 100 lieux mythiques de séries

Cultes! séries vous raconte les secrets des lieux ayant fait l’histoire des séries.

Découvrez l’histoire du restaurant de Breaking Bad, du chateau de Game of Thrones, de la maison de Stranger Things et de bien d’autres lieux mythiques des séries en un ouvrage inédit.

L'avis de Fantrippers
Qualité du contenu

Intérêt pour les fans

Rapport qualité/prix

Par Anthony Thibault

jeudi 4 juin 2020

From the "Casimir generation", Anthony has kept (in addition to a passion for Goldorak) a taste for inventive images, experimentation and curiosity. Passionate about travel and pop culture, he co-founded Fantrippers with Nicolas Albert to share his passion with as many people as possible.

Discutons de cet article

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires